Accueil » Actualité » Ordinateur quantique : Microsoft sur le point d’annoncer une avancée majeure

Ordinateur quantique : Microsoft sur le point d’annoncer une avancée majeure

Et Google aussi…

Image 1 : Ordinateur quantique : Microsoft sur le point d'annoncer une avancée majeure

Le Financial Times affirme que Microsoft et Google sont sur le point d’annoncer deux avancées majeures dans le domaine de la recherche sur l’informatique quantique. Alors qu’IBM a récemment fait sensation en annonçant la mise au point d’un système quantique à 50 qubits, c’est Microsoft qui pourrait bientôt faire la Une des journaux scientifiques.

A lire aussi :
CES18 : Tangle Lake et Loihi, les CPU quantiques et neuromorphiques d’Intel

Correction d’erreur quantique

Image 2 : Ordinateur quantique : Microsoft sur le point d'annoncer une avancée majeureTodd Holmdahl, à la tête de l’équipe de recherche quantique de Microsoft, explique au Financial Times que son groupe est sur le point de résoudre l’un des plus gros problèmes de cette technologie : la fragilité intrinsèque des qubits, qui provoque de nombreuses erreurs de lecture (toute lecture interférant sur le système). Microsoft aurait mis au point un nouveau type de qubit qui permettrait de stocker l’information à différents endroits en même temps. S’il y a décohérence sur le qubit, l’information ne serait donc pas perdue. Face aux autres ordinateurs quantiques aux qubits très fragiles, Holmdahl explique : « alors qu’ils ont besoin de 1000 ou 10 000 qubits, nous n’avons besoin que d’un seul, car notre correction d’erreur est bien meilleure ».

Encore loin du compte

Le Financial Times explique toutefois que Microsoft fait de la recherche quantique depuis 12 ans déjà, sans avoir encore mis sur pied le moindre qubit fonctionnel. Mais cette avancée serait « imminente » selon Holmdahl, et avec un type de qubit annoncé révolutionnaire. Chez Google, on annonçait la « suprématie quantique » à la fin 2017, mais il semble que le géant ait pris un peu de retard. Ce stade sera atteint lorsqu’un ordinateur quantique aura résolu le premier problème hors de portée des supercalculateurs classiques les plus puissants, et il semble qu’une telle annonce aura lieu dans les semaines à venir. Ces deux découvertes devront toutefois être publiées dans les journaux scientifiques et faire l’objet d’un examen contradictoire de la communauté scientifique.