Accueil » Dossier » Overclocker un processeur AMD bloqué » Page 2

Overclocker un processeur AMD bloqué

1 : Introduction 3 : Overclocking avec l’AMD OverDrive 4 : Overclocking via l’OC Dial 5 : Affinage pour plus de performances 6 : Configuration et protocole de test 7 : Echelonnement des performances 8 : Optimisations mémoire 9 : Consommation 10 : Conclusion

Overclocking par le BIOS

Quelque soit la méthode d’overclocking choisie, nous avons commencé par désactiver Cool’n’Quiet, C1E ainsi que le spread spectrum dans le BIOS.

Le fait de prendre le temps de déterminer le bus HT max n’est pas une obligation, mais peut s’avérer utile lorsque l’on cherche les raisons d’un overclocking infructueux par la suite. Pour y arriver, on réduit généralement les fréquences CPU, NB, HT et mémoire à des niveaux très bas de façon à ce qu’aucun de ces éléments ne puisse constituer un mur. Ensuite, on augmente le bus HT par petits incréments sans oublier de tester régulièrement la stabilité en cours de route. Dans le cas du BIOS de notre 790FX-GD70, MSI utilise un paramétrage CPU FSB qui est directement lié à la fréquence HT d’AMD.

Voilà quelle était l’idée de départ, mais nous avons voulu voir ce que l’option « Auto Overclock » présente dans le BIOS était capable de faire sur la  fréquence bus HT de 200 MHz par défaut. Après l’avoir paramétrée sur « Find Max FSB » et enregistré les modifications apportées dans le BIOS, la configuration a effectué quelques redémarrages pour finalement se lancer avec un bus HT à 348 MHz !


Image 1 : Overclocker un processeur AMD bloqué

Image 2 : Overclocker un processeur AMD bloqué

Image 3 : Overclocker un processeur AMD bloqué

Nous nous sommes ensuite assurés de la stabilité de la plateforme avant d’en conclure que le bus HT ne serait pas le facteur limitant avec ce couple CPU & Carte mère.

Image 4 : Overclocker un processeur AMD bloqué

Image 5 : Overclocker un processeur AMD bloqué

Image 6 : Overclocker un processeur AMD bloqué

Après cette étape, nous avons entamé un overclocking manuel dans le BIOS en commençant par remettre les paramètres modifiés à leur valeur par défaut via le menu Cell. Ensuite, un coefficient multiplicateur 8x a été appliqué à la liaison CPU – Northbrige, idem pour le lien HT. Le ratio FSB/DRAM a été abaissé à 1:2 et enfin, nous avons réglé manuellement les latences mémoire sur 8-8-8-24 2T.

Image 7 : Overclocker un processeur AMD bloqué

Sachant que le processeur était stable à 3,13 GHz (348 x 9), nous avons démarré d’emblée avec un FSB à 240 MHz sans aucun problème. La progression qui s’en est suivie par pallier de 5 MHz et tests de stabilité pour chaque fréquence nous a amené à un bus HT maximum de 265 MHz, soit une fréquence assez impressionnante de 3444 MHz à tension d’origine.

Image 8 : Overclocker un processeur AMD bloqué

Image 9 : Overclocker un processeur AMD bloqué

Image 10 : Overclocker un processeur AMD bloqué

La baisse du coefficient multiplicateur à 7 n’ayant pas permis d’aller plus loin, nous avons commencé à augmenter les tensions. Comme précisé en première page, la tension CPU ID est plafonnée à 1,325 Volt, d’où la plage CPU VDD dans le BIOS allant de 1 à 1,325 Volt en plus du mode automatique. Heureusement, la carte mère permet d’appliquer une tension supplémentaire, l’Offset. Celle-ci s’ajuste dans le bios tout comme la tension CPU VDD et offre au final des réglages plus souples, allant de 1,005 à 1,955 Volt pour ce processeur.

En partant d’une tension assez raisonnable d’1,405 Volt, nous avons repris notre progression par pallier de 5 MHz avant d’arriver à un maximum stable de 280 MHz pour le bus HT soit une fréquence de 3640 MHz. Les fréquences du lien HT, du northbridge et de la DDR3 étaient alors respectivement de 1960, 2240 et 1493 MHz, plutôt bien pour un overclocking à long terme, mais le but était d’aller plus loin.

Pour ce faire, nous avons baissé le coefficient multiplicateur à 7 et augmenté la tension CPU à 1,505 Volt, laquelle tombait à 1,488 Volt en charge. Nous sommes ainsi arrivés à 3744 MHz avec un bus HT de 288 MHz sur ce Phenom II X3 710. Lors d’une session de Prime95, le processeur montait alors à environ 49°C sur notre banc d’essai à l’air libre pour un delta d’environ 25°C entre la température ambiante et celle du CPU.

Image 11 : Overclocker un processeur AMD bloqué

Image 12 : Overclocker un processeur AMD bloqué

Image 13 : Overclocker un processeur AMD bloqué

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Overclocking par le BIOS
  3. Overclocking avec l’AMD OverDrive
  4. Overclocking via l’OC Dial
  5. Affinage pour plus de performances
  6. Configuration et protocole de test
  7. Echelonnement des performances
  8. Optimisations mémoire
  9. Consommation
  10. Conclusion