Accueil » Actualité » Panasonic doit vendre pour acheter Sanyo

Panasonic doit vendre pour acheter Sanyo

Image 1 : Panasonic doit vendre pour acheter Sanyo

La Commission européenne vient d’annoncer qu’elle autorisait le rachat de Sanyo par Panasonic à condition qu’il vende certaines de ses usines de production de batterie.

Sanyo pour 3 milliards €

En décembre dernier, Panasonic a annoncé vouloir racheter Sanyo pour 400 milliards de yens (3,05 milliards d’euros) afin de rivaliser avec Sony sur le marché grand public et devenir le premier producteur batterie rechargeable et d’équipements à énergie solaire. Si les autorités japonaises ont donné leur accord, la Commission européenne n’a pas vu cela du même œil.

Les batteries posent problème

Les commissaires estiment que cette acquisition donne de trop grandes parts de marché à Panasonic et heurterait le jeu de la concurrence. Il faut dire que Sanyo est le premier fabricant de batteries rechargeables au monde et que Panasonic n’est pas loin derrière. L’Europe affirme que cette condition permettra aux fabricants dépendants de ce genre de produit de profiter de prix concurrentiels et d’un réel choix.

Le marché grand public : la principale motivation de ce rachat

Au final, nous pensons que la firme devrait se plier aux exigences de la Commission. En effet, son principal désir est de pouvoir rivaliser avec Sony sur le domaine des produits grand public et l’Europe a fait savoir que cet aspect de l’acquisition ne posait pas de problème. Cette condition devrait néanmoins retarder la réalisation et les premiers fruits de cette transaction