Accueil » Actualité » Panel Self Refresh, l’arme secrète de LG avec son G2

Panel Self Refresh, l’arme secrète de LG avec son G2

Image 1 : Panel Self Refresh, l'arme secrète de LG avec son G2PSR (Anandtech)

LG, avec son récent G2, a implémenté une technologie intéressante attendue depuis longtemps dans le monde des écrans, le PSR, alias Panel Self Refresh. L’idée est assez simple : désactiver le GPU quand l’image est fixe, ce qui permet — selon LG — de diminuer la consommation globale du smartphone de 26 %, même si c’est évidemment très dépendant des usages.

L’écran se rafraîchit seul

Même si les écrans ne travaillent plus avec un balayage, comme les modèles cathodiques des années ’90, les dalles LCD sont rafraîchies soixante fois par secondes dans un smartphone (on peut monter à 120 Hz et même parfois plus dans les PC classiques). Ça implique que le GPU, toutes les 16 ms environ, doit envoyer une image à l’écran, même si cette image est la même que la précédente. Le GPU reste donc actif en permanence et la mémoire est utilisée très fréquemment, même si vous regardez une page fixe (un livre électronique par exemple). Avec la technologie PSR — qui nécessite une connexion DisplayPort —, l’écran est capable de se rafraîchir seul : le système envoie un signal indiquant que l’image est fixe, le GPU passe en veille et l’usage de la mémoire est réduit.

La consommation est donc diminuée, un point évidemment intéressant dans un smartphone, une tablette ou un ordinateur portable. Bien évidemment, la technologie n’est pas intéressante dans tous les usages : dans un jeu ou dans une vidéo, le gain est inexistant, alors que dans du surf, la lecture d’un message ou — surtout — dans la lecture d’un livre électronique, le gain est évidemment important.

Cette technologie devrait se généraliser dans les ordinateurs portables et les smartphones dans le futur, et LG est un des premiers à intégrer cette technologie.