Accueil » Actualité » Partage de technologies entre Xeon et Itanium

Partage de technologies entre Xeon et Itanium


Il semble que les deux gammes de processeurs haut de gamme d’Intel, les Itanium et les Xeons, vont se partager certaines technologies.

L’Itanium et le Xeon

L’Itanium est un processeur 64 bits (IA-64 chez Intel) dédié aux serveurs et aux ordinateurs qui nécessitent une grosse puissance de calcul. L’architecture est radicalement différente de celle des processeurs x86, et travaille en VLIW (Very Long Instruction Word). Cette architecture permet de coder plusieurs instructions en une seule et de paralléliser l’exécution. L’implémentation Intel porte le nom d’EPIC. Le Xeon actuel est basé sur l’architecture Core, utilisée par les Core 2 Duo, notamment. Le jeu d’instruction est le classique x86, et les Xeons sont essentiellement utilisés dans les serveurs (et parfois les stations de travail).

Un partage de technologies

La première technologie qui sera utilisée sur les deux types d’architecture sera le bus CSI. Le CSI (Common System Interface) est un bus point à point, destiné à concurrencer l’Hyper Transport d’AMD. Les Itaniums et les Xeons utiliseront tous les deux un bus de ce type. Les mémoires caches auront aussi la même architecture. On n’a pas vraiment d’informations sur le pourquoi de cette convergence, même si le bus CSI semble être une raison. Peut-être un niveau de cache supplémentaire interfacé sur le bus CSI. Enfin, les technologies de fabrication seraient identiques, avec un partage des améliorations à ce niveau (où Intel reste un des leaders). À terme, le socket, la carte mère et le chipset pourraient être compatibles avec les deux architectures, ce qui simplifierait l’utilisation de l’Itanium.

L’avenir de l’Itanium

La question qui se pose véritablement, c’est l’avenir de l’Itanium. Il est très puissant, certes, et seuls les processeurs de type Power peuvent réellement rivaliser. Mais c’est un échec relatif du côté d’Intel, et les ventes restent faibles. Avec la montée en puissance des processeurs x86, on peut se demander si les Itaniums survivront encore longtemps.