Accueil » Actualité » Pas à pas : Monter son drone quadricoptère haut de gamme » Page 2

Pas à pas : Monter son drone quadricoptère haut de gamme

1 : Introduction 3 : Montage 4 : Notre avis sur le TBS Discovery Pro 5 : Liaison radio : FrSky et ImmersionRC 6 : Contrôleur de vol : DJI Naza-M V2 7 : La nacelle 8 : FPV: Lawmate, Fat Shark et TBS 9 : Savoir être un utilisateur responsable

TBS Discovery Pro

Le Discovery Pro est en quelque sorte la base sur laquelle nous avons construit notre multirotor : celui-ci se résume à une plaque inférieure et une plaque supérieure avec plusieurs sous-systèmes intégrés, dont le module d’affichage à l’écran CORE, un contrôleur sous licence AlexMos pour la nacelle et un sélecteur de caméra.

Image 1 : Pas à pas : Monter son drone quadricoptère haut de gamme

Bien entendu, la nacelle en aluminium de TBS est une pièce essentielle puisqu’elle permet d’installer une GoPro sur le quad pour filmer des contenus en haute définition. L’élimination, ou tout du moins la plus forte réduction possible des vibrations étant essentielle pour un flux vidéo de bonne qualité, TBS propose un total de 35 pièces antivibrations en silicone (plusieurs niveaux d’élasticité sont proposés). On trouve par ailleurs une carte de sortie vidéo sur laquelle la GoPro vient se brancher, deux moteurs à entrainement direct pour le contrôle vertical/horizontal de la GoPro ainsi qu’un composant de mesure à inertie propre à ma marque. Tous les câbles, vis, entretoises et roulements qu’il est nécessaire d’assembler sont inclus.

Image 2 : Pas à pas : Monter son drone quadricoptère haut de gamme

Il est possible de commencer avec ce kit de base (TBS Discovery Pro gimbal frame) pour un peu moins de 500 euros, puis ajouter des composants d’autres marques. Nous avons préféré rester sur le site de la marque pour ajouter quelques-unes des options proposées : afin d’être utilisé, le kit de départ nécessite des bras auxquels on attache moteurs et hélices, quatre contrôleurs de vitesse pour ces mêmes moteurs, un contrôleur de vol, une batterie, l’équipement de réception/transmission pour les commandes de vols, les composants de réception/transmission pour la vue subjective et enfin la GoPro (pour peu que l’on compte filmer).

Image 3 : Pas à pas : Monter son drone quadricoptère haut de gamme

Bien entendu, cela fait beaucoup d’éléments à ajouter et la facture s’en ressent. Ceci étant dit, TBS s’appuie sur son offre de base pour proposer quelques packs qui ont au moins le mérite d’assurer la compatibilité des composants. Au-delà du kit de base et des possibilités d’autonomie (endurance) améliorées, on peut acheter le Discovery Pro sous forme de pack complet (Starter set) ou pack complet à longue portée (long range set). Pour bien saisir la différence, souvenons-nous du précédent article (ou même des connaissances que l’on peut avoir en Wi-Fi) : les basses fréquences tendent à franchir les obstacles plus facilement. Le Starter set propose ainsi une liaison vidéo 5,8 GHz et un pilotage sur la bande 2,4 GHz, tandis que le long range set s’appuie sur la fréquence 2,4 GHz pour la vidéo et un module 433MHz EzUHF pour le pilotage. Comme nous avons voulu nous faire plaisir, nous avons choisi la deuxième configuration.

Par rapport au kit de base, le long range set inclut quatre bras Flame Wheel F450, un contrôleur de vol DJI Naza Lite avec module GPS, quatre moteurs 900 kV, quatre contrôleurs de vitesse TBS Bulletproof, des hélices Graupner, une radiocommande FrSky Taranis X9D, un module transmetteur EzUHF, une batterie LiPo TBS 4S 3.3A, un chargeur, une caméra TBS 59 FPV, des lunettes Fat Shark Dominator, un récepteur Lawmate, un transmetteur vidéo TBS Unify 2,4 GHz, une batterie LiPo TBS 3S 5 Ah pour Groundstation, un support VTX Flame Wheel ainsi qu’une série de petites pièces indispensables comme les extensions servo, sangles velcro et connecteurs. La liste est longue et les utilisateurs les plus avertis qui ont pour habitude de choisir eux-mêmes leurs composants un par un trouveront sûrement à y redire.

Image 4 : Pas à pas : Monter son drone quadricoptère haut de gamme

Tous les composants du long range set ne sont pas nécessairement les meilleurs de leur catégorie : bien que l’on soit déjà proche des 2000 € de budget, TBS propose une longue liste d’options qui méritent considération. Il est ainsi possible de passer au modèle supérieur pour le contrôleur NAZA et la caméra, ajouter une batterie supplémentaire pour le multirotor, passer à une batterie de plus grande capacité, augmenter la portée au prix de l’agilité, faire paramétrer les composants par TBS, prendre des moteurs plus puissants ou encore passer à des antennes proposant une meilleure portée. Nous avons quasiment tout validé au point que le prix final s’approchait des 2500 euros. À vrai dire, la seule option que nous avons délibérément écartée est le montage et la configuration du Discovery Pro, puisque nous voulions partager notre expérience sur ces deux points quoiqu’il se passe.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. TBS Discovery Pro
  3. Montage
  4. Notre avis sur le TBS Discovery Pro
  5. Liaison radio : FrSky et ImmersionRC
  6. Contrôleur de vol : DJI Naza-M V2
  7. La nacelle
  8. FPV: Lawmate, Fat Shark et TBS
  9. Savoir être un utilisateur responsable