Accueil » Actualité » Pas de SMIC pour les Chinois ?

Pas de SMIC pour les Chinois ?

Image 1 : Pas de SMIC pour les Chinois ?

La rumeur selon laquelle SMIC, un fondeur notamment basé en Chine, allait céder deux de ses usines au gouvernement chinois pour améliorer la rentabilité est fausse, selon la société. La rumeur laissait entendre que SMIC, qui gère deux usines (entre autres) avec le gouvernement à Chengdu et à Whuan, allait céder ces dernières entièrement aux autorités pour améliorer la rentabilité de la société. Bien évidemment, un démenti officiel est toujours présent lors de ce type de rumeur et la source d’origine (Economic Daily News — EDN —) semble fiable. Il est intéressant de constater que ce genre de rumeurs survient en temps de crise, à un moment où le monde des fondeurs est dans une assez mauvaise passe : les commandes diminuent, les nouvelles technologies ont du mal à s’imposer (les problèmes de TSMC avec le 40 nm, par exemple) et les différents acteurs se regroupent (ATIC, alias Global Foundries, vient de racheter Chartered). On peut donc comprendre que SMIC essaye, d’une façon ou d’une autre, de gagner de l’argent.

Reste à voir ce que tous les mouvements dans le monde des fondeurs donneront une fois la crise terminée.