Accueil » Actualité » Patch Spectre-Meltdown : 10 CPU testés sur 11 jeux

Patch Spectre-Meltdown : 10 CPU testés sur 11 jeux

1 : Petite histoire d'une énorme faille 2 : Utiliser l’inexploitable 3 : Méthode de test 4 : VRMark et 3DMark 6 : Civilisation VI, CPU et GPU 7 : Far Cry Primal et GTA V 8 : Hitman et Shadow of War 9 : Project CARS 2 et PUBG 10 : Conclusion : jusqu'ici, tout va bien

AotS: Escalation et Dawn of War III

Ashes of the Singularity: Escalation

Ashes of the Singularity : Escalation voit lui aussi ses performances s’échelonner en fonction des ressources disponibles, signe que la carte graphique ne constitue pas un goulet d’étranglement. On peut observer des écarts mineurs entre les configurations avec/sans patch : le Core i7-8700K surpasse ainsi son équivalent sans patch, mais le delta de 1,6 % reste compris dans la marge d’erreur. On ne relève pas non plus d’écarts significatifs au niveau des performances dans le temps ou de la variance inter-images.

Précisons que nous avons séparé les résultats en deux groupes vu le nombre de tests conduits : les résultats inhérents aux Core i3, Ryzen 3 et Pentium sont donc distincts de ceux concernant les Core i7 et Ryzen 7.

Warhammer 40,000: Dawn of War III

Dawn of War n’est pas plus affecté par les patchs, bien que l’on note pour la première fois un écart supérieur à une image par seconde : le Ryzen 7 1800X abandonne 1,1 ips après patch, soit 1,2 % d’écart. Encore une fois, le résultat est anecdotique.

Sommaire :

  1. Petite histoire d'une énorme faille
  2. Utiliser l’inexploitable
  3. Méthode de test
  4. VRMark et 3DMark
  5. AotS: Escalation et Dawn of War III
  6. Civilisation VI, CPU et GPU
  7. Far Cry Primal et GTA V
  8. Hitman et Shadow of War
  9. Project CARS 2 et PUBG
  10. Conclusion : jusqu'ici, tout va bien