Accueil » Actualité » PC Zombies : le jour des morts-vivants en Hollande

PC Zombies : le jour des morts-vivants en Hollande

Selon nos confrères anglophones de The Inquirer, la police hollandaise aurait démantelé un réseau de plus de 100 000 PC zombies. Chacune de ces machines était manipulée afin qu’elle puisse effectuer des attaques DDoS contre les sites de sociétés américaines. Le nom de ces dernières n’ont, à ce jour, pas été divulguées par les autorités.

Ce sont trois jeunes hommes, âgés respectivement de 19, 22 et 27 ans, qui ont été arrêtés par les services de police hollandais, lors d’une enquête menée notamment par le centre hollandais de recherche criminelle des hautes technologies (Dutch National High Tech Crime Center) ainsi que par l’équipe d’urgence de réponse informatique (Computer Emergency Response Team), aidées dans leurs démarche par la participation active des principaux providers hollandais.

Les trois suspects auraient utilisé un cheval de Troie nommé Toxbot pour infecter les machines. Les PC devenus zombies s’attaquaient par la suite aux sites des sociétés visées, afin d’extorquer des fonds, en échange, de la part des pirates, d’obtenir la plus grande tranquillité sur les sites des entreprises. De même, des comptes PayPal et eBay auraient été détournés via la méthode du phishing.

Lors de l’arrestation des trois individus, de fortes sommes d’argent liquide ont été saisies, plusieurs compte en banque ont été bloqués, et une voiture de sport a été confisquée. Reste que d’autres arrestations, dans le cadre de cette enquête, risquent d’avoir lieu dans les prochaines heures.

Il est à noter que ce réseau d’ordinateurs zombies est l’un des plus importants jamais observés.