Accueil » Actualité » Pénurie de chipsets Intel

Pénurie de chipsets Intel

Les livraisons des fabricants taiwanais de cartes mères (Asustek, MSI, Abit, Gigabyte, ECS, etc …) pourraient bien souffrir sur cette fin d’année d’une pénurie de chipsets i865 et i845 selon plusieurs sources.

Ce manque de chipsets serait dû à la politique actuel d’Intel qui vise à pousser les fabricants, OEM et utilisateurs finaux à migrer vers la plate-forme i915 et Pentium 4 Prescott.
Cependant, chez les spécialistes en cartes mères, la demande est toujours très forte en ce qui concerne les solutions basées sur l’i865 et l’i845, elles représenteraient en effet près de 80% du marché actuellement.
Il faut également savoir qu’aujourd’hui, les cartes mères avec i915 ne totaliseraient qu’environ 10% de parts de marché.

Asustek Computer et Gigabyte Technology souffriraient d’un manque d’environ 100 000 chipsets par semaine, empêchant ainsi la production du même nombre de cartes mères.
Pour Abit, fabricant de cartes mères de second rang à l’échelle taiwanaise, les livraisons d’i865 et d’i845 n’arriveraient qu’à satisfaire que le quart de sa demande.
Cette pénurie de chipsets du numéro un mondial des semi-conducteurs a entraîné  chez Elitegroup Computer Systems (ECS) et Micro-Star International (MSI) une évolution négative du nombre de livraisons de cartes mères sur le mois d’octobre.

Selon les estimations de plusieurs fabricants taiwanais, les volumes de livraisons devraient au mieux rester stable sur le mois de novembre par rapport au mois précédent et dans le pire des cas connaître une baisse comprise entre 2 et 5%.

Ce manque global de cartes mères i865 et i845 pourrait avoir un impact négatif pour l'utilisateur final vu la hausse de prix qu'elle pourrait engendrer dans les semaines à venir (avant les fêtes de fin d'année qui plus est).

Intel Corporation semblerait donc essayer actuellement de pousser le plus possible ses dernières solutions technologiques (couple i915 et Pentium 4 Prescott) auprès de ses clients, jusqu’à mettre ses partenaires dans une situation assez délicate.
Serait-ce une incitation à passer du côté d’AMD avec ses nombreux nouveaux chipsets disponibles pour Athlon 64 ?