Accueil » Actualité » Pétard japonais mouillé pour la XBox 360

Pétard japonais mouillé pour la XBox 360

Mise en vente le 10 décembre dernier au Japon, les premiers chiffres des ventes de la XBox 360 dans ce pays ne sont pas très… Réjouissants. Si l’on en croit le magazine japonais Famitsu, seulement à peine plus de 62 000 consoles de Microsoft auraient été vendues lors du week-end du lancement de la console, sur les 159 000 mises en vente sur le marché nippon. D’autres sources font état de moins de 42 000 unités vendues, ce qui représente seulement 28% du stock total vendu dans cette même période, alors que sur la même période de vente en Europe et aux États-Unis, on a assisté à une rupture des stocks.

Pourtant, Microsoft n’a pas lésiné pour essayer de pénétrer en profondeur le marché de la console de jeux vidéo, puisque le constructeur / éditeur avait fixé le prix de sa XBox 360 Premium à 289 €, contre 400 € en Europe, avec des jeux vendus à 45 € au maximum ! Malgré cela, la seule ville dans laquelle une rupture de stock a été observée, c’est à Tokyo. Reste que Microsoft espère toujours vendre 3 millions de consoles XBox 360 d’ici la fin du mois de février 2006. C’est d’autant plus préoccupant lorsque l’on sait que Microsoft espérait beaucoup de son implantation sur le marché japonais.