Accueil » Actualité » PhysX se la joue SLI ?

PhysX se la joue SLI ?

Image 1 : PhysX se la joue SLI ?Alors qu’Ageia, le constructeur de la carte PhysX, vient de sortir son benchmark maison pour démontrer les bienfaits de son PhysX, le coprocesseur pouvant se charger des calculs physiques, il n’aura pas échappé à certains cette ligne dans la description des derniers pilotes 2.5.1 :

“The HSM (comprenez Hardware Scene Manager) now uses Compartments, allowing the utilization of multiple PhysX cards in future versions.”

Il apparaît donc bien qu’Ageia a prévu le support de plusieurs processeurs physiques, un peu à la manière du SLI ou du CrossFire pour NVidia ou ATI dans le monde des cartes graphiques. Mais Ageia semble aller un peu plus vite que la musique. En effet, avoir ne serait-ce qu’une carte PhysX aujourd’hui n’est pas indispensable puisque seuls 4 ou 5 jeux actuellement tirent parti de cette extension. Donc de là à avoir deux ou davantage de cartes dans sa machine, nous n’en sommes pas à ce point et ce n’est sûrement pas pour demain. D’autant plus qu’Ageia devra faire face à l’émergence des GPGPU (General Purpose Graphical Procesing Unit), des cartes graphiques montées en parallèles et dont l’utilisation de la puce a été “détournée” pour s’occuper des calculs physiques.