Accueil » Actualité » Pirater un drone… avec un drone

Pirater un drone… avec un drone

Image 1 : Pirater un drone... avec un droneL’AR.Drone

Avec la mode des drones, une développeuse a eu une idée : pirater un drone… avec un drone. L’idée est simple : il utilise un AR.Drone de chez Parrot couplé à un Raspberry Pi pour prendre le contrôle des drones aux alentours. Le Raspberry Pi détecte le réseau Wi-Fi généré par un AR.Drone (1 ou 2), coupe la liaison entre le drone et son « pilote » (généralement un smartphone) et prend sa place. Ensuite, un petit programme prend le contrôle du drone en se faisant passer pour son pilote et amène le drone près de celui de l’attaquant.

L’attaque semble efficace, même si elle ne cible que les drones de Parrot. Étant donné l’autonomie assez faible de l’appareil et le fait que sa portée est liée à celle du Wi-Fi, les risques de se faire pirater un drone sont assez faibles, mais l’exercice est intéressant. Il montre en effet qu’avec quelques outils peu onéreux (un Raspberry Pi et une carte Wi-Fi adaptée), il est possible de prendre le contrôle d’un drone en quelques secondes.

AR.Drone