Accueil » Test » PlayStation 4 : SSD ou disque dur ? » Page 2

PlayStation 4 : SSD ou disque dur ?

1 : Introduction 3 : Benchmarks : temps de chargement 4 : Benchmarks : dans les jeux 5 : Le remplacement du disque dur est-il vraiment nécessaire ?

Quatre solutions de stockage sur le grill

Nous avons retenus quatre produits pour cet article: un SSD Kingston E50 240 Go, le SSHD 1 To de Seagate ainsi que le très récent WD Black2, hybride disque dur et SSD. La sélection est complétée par un disque dur WD Scorpio Blue 1 To de 2011 qui permet non seulement de bien situer le modèle d’origine, mais aussi de savoir à quoi s’attendre lorsque l’on a un vieux disque dur sous la main.

Par rapport au disque dur d’origine, le Kingston E50 240 Go propose les débits d’un SSD sans perdre une partie de sa capacité annoncée. Cependant, il augmente le prix de la console nue d’environ 67,5 % (270 €).

Sur le papier, le SSHD de Seagate propose un compromis intéressant en alliant disque dur de 1 To et cache Flash NAND MLC de 8 Go pour 85 euros. Cependant, l’efficacité des algorithmes de mise en cache avec l’OS de la PlayStation 4 reste à voir, ce qui appelle une méthodologie de test légèrement différente.

Image 1 : PlayStation 4 : SSD ou disque dur ?

Le Western Digital Black2 est également un hybride, mais il se distingue du SSHD de Seagate du fait que la partie SSD est directement accessible : on a ainsi un SSD de 120 Go et un disque dur de 1 To regroupés en un seul produit. L’idée est de choisir l’emplacement du système d’exploitation (SSD), des programmes (SSD) et données (disque dur). Malheureusement, la PlayStation 4 ne nous a même pas laissés aller jusque-là puisque nous avons eu un message d’erreur selon lequel l’OS nécessite un minimum de 160 Go. Autrement dit, la conception du produit de Western Digital le rend tout simplement incompatible avec la PS4.

Nous n’attendons pas grand-chose du Western Digital Scorpio Blue 1 To, mais il avait le mérite d’être à portée de mains, de proposer une capacité doublée par rapport au disque dur d’origine et enfin d’être encore disponible dans le commerce (~85 €, c’est-à-dire autant que le SSHD de Seagate). Reste à voir quelles performances peut-on en obtenir.

Protocole de test

Nous avons commencé chaque série de benchmarks sur une nouvelle installation de l’OS. Plutôt que s’embarrasser d’un chronomètre, nous avons enregistré chaque test à l’aide d’une caméra. Les vidéos ainsi obtenues ont été éditées pour obtenir des mesures aussi précises que possible, sachant que chaque test a été répété trois fois pour en dégager une moyenne qui a été retenue comme résultat final.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Quatre solutions de stockage sur le grill
  3. Benchmarks : temps de chargement
  4. Benchmarks : dans les jeux
  5. Le remplacement du disque dur est-il vraiment nécessaire ?