Accueil » Test » PlayStation 4 : SSD ou disque dur ? » Page 4

PlayStation 4 : SSD ou disque dur ?

1 : Introduction 2 : Quatre solutions de stockage sur le grill 3 : Benchmarks : temps de chargement 5 : Le remplacement du disque dur est-il vraiment nécessaire ?

Benchmarks : dans les jeux

Image 1 : PlayStation 4 : SSD ou disque dur ?

Dans les jeux, les écarts les plus importants se manifestent au chargement d’une sauvegarde, action a priori la plus fréquemment répétée.

Pour ce test, nous avons utilisé une sauvegarde avec quelques heures de jeu sur Assassin’s Creed IV: Black Flag (à Tulum pour être précis). Kingston E50 et Seagate SSHD font jeu égal, permettant de diminuer l’attente de 33 % soit environ 10 secondes par rapport au disque dur d’origine. Pas sûr que ce résultat justifie la perte de capacité pour le SSD, mais le SSHD propose le meilleur des deux mondes : capacité et performances supérieures.

Notre Scorpio Blue s’avère être plus lent que le disque dur d’origine : attention au choix du modèle, un changement de disque dur n’est pas forcément bénéfique d’un point de vue performances.

Image 2 : PlayStation 4 : SSD ou disque dur ?

En principe, le SSHD de Seagate est censé mettre en cache dans ses 8 Go de mémoire flash MLC les fichiers auxquels on accède le plus souvent. Afin de voir si le précédent graphique est réellement représentatif des performances du produit lorsqu’il s’agit de charger une sauvegarde, nous avons prolongé le test.

Lorsque l’on charge la même sauvegarde à 10 reprises en redémarrant la PS4 après chaque essai, on constate une variation significative des performances. Même en prenant la moins bonne des 10 tentatives, le SSHD s’en tire mieux que le disque dur d’origine, mais on ne peut pas pour autant affirmer que ce comportement est clairement dû au cache SSD.

Image 3 : PlayStation 4 : SSD ou disque dur ?

Afin de s’assurer que le processus de vérification du Blu-Ray n’influait pas de manière inconstante sur un benchmark qui aurait dû montrer des performances en amélioration continue, nous avons également acheté Assassin’s Creed IV: Black Flag en version dématérialisée. La procédure de test a été répétée à l’identique (10 essais), suite à quoi nous avons obtenu des résultats assez similaires.

Si l’on constate bien un écart sensible en faveur de la version physique sur les trois premiers essais, les 7 tentatives suivantes ont rapporté des résultats quasi identiques.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Quatre solutions de stockage sur le grill
  3. Benchmarks : temps de chargement
  4. Benchmarks : dans les jeux
  5. Le remplacement du disque dur est-il vraiment nécessaire ?