Accueil » Actualité » PlayStation 4K ? Pourquoi cette rumeur ne tient pas la route

PlayStation 4K ? Pourquoi cette rumeur ne tient pas la route

Quand Internet perd la tête en parlant de PlayStation 4K, nous expliquons pourquoi Sony serait fou de sortir une nouvelle console maintenant.

Image 1 : PlayStation 4K ? Pourquoi cette rumeur ne tient pas la routePS4 et PS VR

Des rumeurs publiées sur Kotaku avant le week-end affirment que Sony serait en train de travailler sur une nouvelle PlayStation 4 qui pourrait faire tourner des jeux en 4K. Elle est pour l’instant surnommée PS4K ou PS4.5. La console de salon aurait aussi un processeur et un IGP plus puissant pour mieux faire tourner les jeux PlayStation VR. La nouvelle a depuis fait couler beaucoup d’encre sur Internet.

Les contraintes techniques de la PS4

Il est très probable que le Japonais travaille sur le successeur de la PS4 qui arrivera dans de nombreuses années. Nous estimons néanmoins que les rumeurs sur la PS4.5 sont très improbables. Elles oublient que la force d’une console est sa configuration figée. C’est aussi sa faiblesse. En effet, les jeux sont obligés d’utiliser des SDK et librairies très précises qui exploitent l’architecture des composants. Un changement de puce dans la console demande un changement des outils de développement et des codes. Ce ne sont pas des changements triviaux. Ils demandent de gros investissements qui ne semblent pas compatibles avec les besoins actuels de Sony.

La réalité marketing et financière de Sony

En effet, Sony fait de l’argent sur les ventes PS4 depuis quelques années. Utiliser de nouveaux composants engendrerait des ventes à perte. Sachant que Sony possède un grand avantage sur la Xbox One, il serait difficile pour le japonais de justifier une telle perte inutile. De plus, Sony serait obligé d’assurer une rétrocompatibilité avec les jeux PS4, ce qui ferait grimper la facture pour rien. L’attrait des consoles vient aussi du fait qu’elles ont une durée de vie nettement plus longue qu’une configuration PC. Une PS4K seulement trois ans après la sortie de la PS4 enragerait une bonne partie des consommateurs de la firme. Sony a aussi déjà fait savoir que la PS4 était assez puissante pour gérer le PS VR. Alors pourquoi une PS4K, si ce n’est juste pour les Blu-ray Ultra-HD ?

Des processeurs qui n’existent pas

Enfin, nous sommes perplexes quant à la puce qui serait utilisée. La PS4 utilise un IGP AMD présent dans un APU Jaguar. Quel APU Sony pourrait exploiter pour jouer en 4K alors que même les grosses cartes graphiques du moment ont du mal à gérer cette définition en niveau de détail moyen à 60 images par seconde (cf. « The Division : 22 GPU et 6 CPU testés sur un jeu magnifique, mais exigeant – Système et méthode de test ») ?

– Guide d’achat : des configurations PC