Accueil » Actualité » Plombé par son activité mobile, Sony surnage grâce aux jeux vidéo

Plombé par son activité mobile, Sony surnage grâce aux jeux vidéo

Image 1 : Plombé par son activité mobile, Sony surnage grâce aux jeux vidéo

A la mi-septembre, les dirigeants du groupe Sony avaient prévenu que leurs résultats financiers trimestriels  à venir ne seraient pas jolis jolis, et ils ne s’étaient pas trompés : dévoilés en toute fin de semaine dernière, les chiffres du second trimestre 2014 décrivent une perte nette de 974 millions d’euros, alors que la firme annonçaient un solde presque à l’équilibre un an plus tôt, avec « seulement » 26 millions de pertes. Côté chiffre d’affaires, les trois derniers mois ont rapporté 13,6 milliards d’euros, un résultat en hausse d’un peu plus de 7% par rapport à la même période en 2013.

La cause de cette nouvelle chute des résultats n’est pas à chercher bien loin : d’une part, la firme paie encore le coût de la restructuration liée à sa sortie du marché PC. D’autre part, tel le fameux petit village gaulois, la branche mobile continue de résister encore  et toujours à la reprise et à la croissance, et bien que cette activité génère quasiment autant de revenus que le jeu vidéo, elle continue de perdre 1,2 milliard d’euros, alors que les consoles affichent de leur côté un résultat positif de près de 156 millions d’euros. A ce propos, Sony a communiqué quelques chiffres sur ses ventes : il se serait écoulé en tout quelques 13,5 millions de PS4, dont 3,3 millions sur le dernier trimestre. Un chiffre auquel il faut ajouter 700 000 consoles portables, et 800 000 PS3.

Sony reste toutefois sur une tendance déficitaire pour cette année, avec des prévisions annuelles de 56 milliards pour le CA, et de 1,6 milliard pour les pertes.

Image 2 : Plombé par son activité mobile, Sony surnage grâce aux jeux vidéo