Accueil » Actualité » Plus de 750 GPU AMD Instinct MI200 pour le supercalculateur Setonix

Plus de 750 GPU AMD Instinct MI200 pour le supercalculateur Setonix

Quelques indiscrétions qui confirment notamment les 128 Go de mémoire HBM2E pour les Radeon Instinct MI200.

AMD n’a pas encore officialisé et encore moins détaillé son accélérateur Instinct MI200. Cependant,
en début de mois, des correctifs Linux mentionnaient 128 Go de mémoire HBM2E pour ce dernier ; un document publié par le Pawsey SuperComputing Centre, l’organisme en charge du site consacré au HPC situé à Perth en Australie, a confirmé cette donnée.

Image 1 : Plus de 750 GPU AMD Instinct MI200 pour le supercalculateur Setonix

Selon sa page Wikipedia, le PSC est « une coentreprise non constituée en société entre le CSIRO, l’université Curtin, l’université Edith Cowan, l’université Murdoch et l’université d’Australie occidentale » ; elle bénéficie du soutien du gouvernement australien. Hewlett Packard Enterprise construit pour elle un supercalculateur baptisé Setonix. Selon les informations communiquées ci-dessus, partagées par Ugo Varetto, PDG de PSC, ce dernier doit atteindre une puissance de calcul de 50 PFLOPS. Pour y parvenir, il mise sur plus de 200 000 cœurs CPU AMD EPYC Milan et plus de 750 « AMD MI-Next GPUS 128 GB/GPU » ; autrement dit des GPU Intstinct MI200, qui posséderont donc bien 128 Go de mémoire.

Le nombre de supercalculateurs AMD dans la liste TOP500 a plus que doublé en 6 mois

Deux chiplets interconnectés

Les accélérateurs MI200 doivent s’armer de GPU MCM (Multi Chip Module) Aldebaran sous architecture CDNA2. Il y a quelques jours, Locuza partagé un schéma de l’architecture dudit GPU. Il montre une conception reposant sur l’utilisation de deux chiplets interconnectés grâce à l’AMD Infinity. A priori, chacun embarque 4 puces de mémoire HBM2E de 16 Go, soit 64 Go, ce qui donne effectivement 128 Go en tout.

Image 2 : Plus de 750 GPU AMD Instinct MI200 pour le supercalculateur Setonix

Pour en revenir à Setonix, outre les CPU et GPU susmentionnés, le supercalculateur s’appuiera sur 584 To de mémoire RAM ; 15 Po de stockage pour les clusters Lustre (« l’espace disque hautes performances auquel les utilisateurs ont accès » selon les explications fournies par le C.I.N.E.S) dont 2,7 Po de stockage SSD ; enfin, de 90 Po de stockage Ceph.

Setonix entrerait en service d’ici la fin d’année selon THUS.

Sources : HPCWire, VideoCardz