Accueil » Actualité » Plus d’infos sur l’écran 2,35 Philips : plus que le FullHD

Plus d’infos sur l’écran 2,35 Philips : plus que le FullHD

Image 1 : Plus d'infos sur l'écran 2,35 Philips : plus que le FullHD

Nous vous parlions il y a quelques jours d’un écran Philips doté d’un ratio atypique : du 21:9, comme les films projetés au cinéma (le format 2,35 des films). On connaît maintenant quelques détails techniques sur cet écran, dont sa résolution.

1080 en hauteur

L’écran offre en fait une résolution de 2 560 x 1080. Ce n’est ni tout à fait du 21:9 ni tout à fait du 2,35 mais on en est très proche. Pourquoi ces deux valeurs ? Pour rester compatible avec les résolutions classiques : le 1080 pour garder la compatibilité avec les écrans et les films encodés en 1080p et le 2 560 car c’est un multiple de 640. Doté d’un rétroéclairage classique (et pas LED), cet écran utilise la technologie Ambilight. Restent deux défauts : la résolution de l’écran nécessite plus de bande passante que ce que peut fournir une prise HDMI classique ou un lien DVI classique (2 560 x 1080 pixels en 24 bits à 60 Hz dépasse la bande passante d’un lien TMDS) et les films en Blu-ray (et autres vidéos FullHD) nécessitent un upscale. Pour le premier point, une connexion HDMI 1.3 ne sera pas nécessaire : les lecteurs Blu-ray proposent généralement un mode 24p, dans lequel la bande passante nécessaire est moins élevée. Pour le second point, la raison est simple : un film encodé en 1080p garde une largeur fixe (1 920 pixels) et une hauteur variable (1080 étant la maximum). Pour que l’image prenne tout l’écran, il faudra donc upscaler les films en 2,35 alors que les vidéos en 16:9 s’afficheront sans redimensionnement, mais avec des bandes noires de part et d’autre de l’image.

En attendant, cette télévision de 56 pouces reste originale et les amateurs de cinéma à domicile seront tout de même ravis, il faut simplement qu’ils n’aiment pas les séries (majoritairement en 16:9).