Accueil » Actualité » Pour Hermann Hauser, co-fondateur d’ARM, le rachat de la société par NVIDIA serait ‘un désastre’

Pour Hermann Hauser, co-fondateur d’ARM, le rachat de la société par NVIDIA serait ‘un désastre’

Puisqu’il irait à l’encontre de l’essence même d’ARM : son indépendance vis-à-vis des fabricants de puces.

Fin juillet, on a appris que NVIDIA projetait d’acquérir ARM, actuellement détenu par SoftBank. Les négociations seraient d’ailleurs en bonne voie. Mais tout le monde ne voit pas ce possible rachat d’un bon œil. À commencer par Hermann Hauser, co-fondateur d’ARM.

Image 1 : Pour Hermann Hauser, co-fondateur d’ARM, le rachat de la société par NVIDIA serait ‘un désastre’

Dans un interview accordée à la BBC, l’homme explique son dissentiment. Selon lui, la raison d’être d’ARM est justement sa neutralité qui lui permet de vendre ses technologies à diverses sociétés. Il ajoute : « L’avantage de Softbank, c’est qu’elle n’est pas une entreprise de fabrication de puces et qu’elle reste donc neutre par rapport à ARM. Si la société intègre NVIDIA, la plupart des licenciés étant des concurrents de NVIDIA, ils chercheront bien sûr une alternative à ARM ».

L’occasion pour l’Angleterre de récupérer ARM

En fait, Hermann Hauser préférait que le gouvernement britannique s’implique : « La grande opportunité que représentent les besoins en liquidités de Softbank est de ramener ARM chez elle et de la rendre publique, avec le soutien du gouvernement britannique ». La firme a en effet été fondée en 1990 à Cambrige, au Royaume-Uni.

Néanmoins, Hermann Hauser estime que le rachat d’ARM par NVIDIA n’aura pas lieu, justement à cause des lois antitrust.