Accueil » Actualité » Pour lutter contre les joueurs toxiques, Intel veut utiliser l’IA !

Pour lutter contre les joueurs toxiques, Intel veut utiliser l’IA !

Restez poli, vous êtes écouté !

Image 1 : Pour lutter contre les joueurs toxiques, Intel veut utiliser l’IA !

Les joueurs avec des comportements toxiques utilisent tous les moyens à leur disposition pour nuire. S’il est relativement aisé pour les développeurs de filtrer les échanges écrits, la tâche est plus ardue en en ce qui concerne les chats vocaux. Intel appelle donc l’IA à la rescousse pour traquer les harceleurs.

À voir aussi : Vidéo : Battlefield V, les tricheurs pris en flagrant délit

Des sanctions immédiates

Le géant de l’informatique s’est associé à Spirit. Cette société fournit déjà une modération automatisée des échanges textuels via son logiciel Ally. Ensemble, les deux entreprises souhaitent fournir le même degré de filtrage pour les échanges vocaux. Pour l’instant, la technologie n’en est qu’à sa début, mais semble plutôt prometteuse. Grâce à l’IA, les échanges sont analysés afin de repérer les propos déplacés. Selon Kim Pallister, responsable de la branche gaming et esports chez Intel, chaque développeur choisira ensuite les sanctions appliquées.

Par exemple, émettre un avertissement ou demander à l’harcelé s’il veut que le contrevenant soit banni. La mise en place un système d’interdiction automatique dès que des propos injurieux sont détectés n’est pas exclu. Kim Pallister précise également qu’avant sa sortie, cette technologie doit être en mesure de distinguer un terme injurieux d’un autre spécifique à un jeu.