Accueil » Actualité » Pourquoi les femmes n’aiment pas l’iPhone

Pourquoi les femmes n’aiment pas l’iPhone

The iPhone and long nails are incompatible
On a pu lire récemment que les féministes américaines n’aiment pas l’iPhone, car l’écran tactile d’Apple ne fonctionne pas au contact des ongles. Alors certes, l’anecdote est amusante, mais la question à se poser, c’est pourquoi ça ne fonctionne pas, alors que les appareils HTC, par exemple, sont fonctionnels avec les ongles.

Trois types d’écrans tactiles

En fait, on retrouve trois types d’écrans tactiles : les modèles capacitifs, les modèles résistifs et les modèles électromagnétiques. Nous allons écarter d’emblée le dernier modèle : la technologie électromagnétique est essentiellement utilisée sur les Tablet PC et dans les tablettes graphiques et nécessite un stylet contenant de l’électronique (un simple bout de plastique ou un doigt ne fonctionne pas). Reste deux technologies, toutes deux utilisées dans les smartphones.

Les écrans résistifs

Les écrans résistifs sont les plus courants, car ils sont peu onéreux et très simples à utiliser. Ces écrans réagissent en fait à la pression pour déterminer la position du pointeur. Ils sont utilisés dans la majorité des smartphones et des PDA et on un gros avantage : ils sont utilisables avec pratiquement n’importe quel objet, pour peu que la surface de contact reste faible (un stylet est évidemment plus efficace qu’un doigt, par exemple). Ils sont très adaptés au public féminin : la pointe d’un ongle remplace parfaitement un stylet. Au niveau des défauts, notons une sensibilité moyenne, l’impossibilité de détecter deux pressions proches l’une de l’autre (et donc adieu le multitouch) et le fait qu’il faille placer une feuille au-dessus de l’écran lui-même, ce qui réduit sa luminosité et en partie ses angles de vue.

Les écrans capacitifs

Les écrans capacitifs, par contre, fonctionnent avec la capacité électrique : quand deux objets conducteurs sont proches l’un de l’autre, les champs électriques interagissent et une capacité est créée. En détectant, grâce un maillage d’électrodes dans une dalle en verre, où cette capacité se forme, on peut positionner le pointeur. Les avantages sont nombreux : pas de dégradation de l’écran, possibilité de multitouch, technologie très précise, etc. La technologie est la même que celle utilisée dans les touchpads de PC portables. Au rayon des inconvénients, notons surtout l’obligation d’utiliser un objet conducteur pour pointer, avec une bonne surface de contact. Adieu donc les stylets, les ongles ou… les mains moites.

En regardant les avantages (nombreux) du capacitif et ses inconvénients, on comprend mieux les choix d’Apple. Et pour celles qui veulent utiliser un smartphone avec de longs ongles, une seule solution : un smartphone avec un écran résistif (chez HTC par exemple).