Accueil » Actualité » PowerVR pourrait refaire des cartes graphiques pour PC

PowerVR pourrait refaire des cartes graphiques pour PC

Image 1 : PowerVR pourrait refaire des cartes graphiques pour PC

Les vieillards parmi vous s’en souviendront sans doute, il fut un temps où les meilleures cartes graphiques étaient fabriquées par PowerVR (les Kyro). Cet âge d’or est révolu depuis longtemps, Imagination Technologies, les concepteurs des GPU PowerVR, ayant préféré se concentrer sur le marché de l’embarqué et des mobiles, avec un grand succès. Mais l’histoire pourrait se répéter : la nouvelle gamme PowerVR Series7 (Rogue 7) vise aussi bien les smartphones que les Ultrabooks, les consoles de jeux et les serveurs.

Une folie ? Non. Certes, les GeForce GTX 980 et Radeon R9 290X n’ont rien à craindre. Mais, nous l’avons vu, les meilleurs processeurs pour smartphones et tablettes s’approchent du niveau d’une puce pour PC d’entrée de gamme. C’est particulièrement vrai pour les GPU – Nvidia notamment utilise sur son Tegra K1 un GPU GK208 presque identique à celui des ses GeForce GT 630. Les résultats de test sont unanimes, le Tegra K1 est aujourd’hui le SoC le plus puissant dans les jeux vidéos. Mais Nvidia ne fait pas la course seule. L’iPad Air 2 tutoie la tablette Nvidia Shield, or l’iPad Air 2 est munie d’un PowerVR GX6650.

Ce GPU fait partie de la gamme Series6 et possède 6 unités de calcul. Or la série 7 peut monter jusqu’à 16 unités. Ce modèle serait selon PowerVR plus puissant qu’une GeForce GT 730M ; il n’est donc pas inconcevable que les GPU PowerVR fasse leur retour dans les PC, portables ou de bureau. La gamme Series7 comprend deux branches, les 7XT et les 7XE. Les premiers seront disponibles en configuration 2 à 16 coeurs et visent les smartphones ou tablettes haut de gamme, les PC ou les serveurs pour du calcul HPC. De base ils sont compatibles OpenGL ES 3.1 et Direct3D 10 mais peuvent être configurés pour Direct3D 11 et faire des calculs en double précision.

Image 2 : PowerVR pourrait refaire des cartes graphiques pour PC

Les 7XE sont plus modestes et se contenteront de 1/2 à 1 coeur. Ils sont destinés aux appareils d’entrée de gamme pour qui le time to market et le coût sont clés. Les possibilités de configuration sont encore plus étendues : le support pour les extensions à OpenGL propres à Android ou le décodage matériel du codec HEVC, par exemple, sont optionnels. Un constructeur peut ainsi précisément obtenir le SoC dont il a besoin.

Imagination s’attend à ce que ses Series7 soient intégrés dans des produits d’ici un an. On peut donc raisonnablement espérer les voir dans le prochain Apple A9.