Accueil » Actualité » Premiers SSD de marque HGST : 8 To et 6,1 Go/s en PCI Express

Premiers SSD de marque HGST : 8 To et 6,1 Go/s en PCI Express

Avec ses nouveaux SSD, Western Digital favorise la conception de serveurs plus rapides et contenant plus d’informations. Les entreprises pourront aussi choisir entre divers modèles en fonction de leurs applications.

Image 1 : Premiers SSD de marque HGST : 8 To et 6,1 Go/s en PCI ExpressLes SN260 et SN200
Les SN260 et SN200 sont les SSD de 8 To pour centres de données commercialisés sous la marque HGST par Western Digital. Contrairement au 5100 de Micron dédié à l’archivage, ces nouvelles moutures ont des performances bien plus élevées les destinant à des opérations intensives. Le SN260 utilise une carte PCI Express courte et low profile. Le SN200 adopte quant à lui un format 2,5 pouces avec un connecteur SFF-8639 et un adaptateur permettant de le brancher à deux ports PCI Express. Ainsi, si une des connexions tombe en panne, l’autre prend immédiatement la relève.

À lire aussi :
Comparatif SSD : les meilleurs modèles selon la rédaction de Tom’s Hardware

Un SSD pour tous les types de centres de données

Western Digital décline les SN260 et SN200 en deux versions. Les SSD destinés à des serveurs traitant un nombre important de petits fichiers auront des performances nettement supérieures en lecture et écriture aléatoire. Les autres seront plus lents, mais proposeront des capacités supérieures. Les prix et dates de disponibilités des SN260 et SN200 n’ont pas encore été communiqués.

Caractéristiques Ultrastar SN260
(1,6 To, 3,2 To et 6,4 To)
Ultrastar SN260
(1,92 To, 3,84 To et 7,68 To)
Ultrastar SN200
(800 Go, 1,6 To, 3,2 To, 6,4 To)
Ultrastar SN200
(960 Go, 1,92 To, 3,84 To, 7,68 To)
Interface PCI Express 3.0 x8 NVMe 1.2 PCIe 3.0 x4 ou 2×2 NVMe 1.2
Connexion PCI Express Connecteur SFF-8639
Endurance 3 fois la capacité du SSD par jour 1 fois la capacité du SSD par jour 3 fois la capacité du SSD par jour 1 fois la capacité du SSD par jour
Lecture séquentielle 6100 Mo/s 3300 Mo/s
Écriture séquentielle 2200 Mo/s 2100 Mo/s
Lecture aléatoire 200 000 IOPS 75 000 IOPS 200 000 IOPS 75 000 IOPS
Mélange lecture/écriture aléatoire (70 % / 30 %) 560 000 IOPS 270 000 IOPS 500 000 IOPS 240 000 IOPS
Latence (écriture de 512 octets) 20 µs
Délais moyens entre pannes 2 millions d’heures
Rétention des données 3 mois à 40 °C
Consommation (opérationnelle / au repos) 25 W / 9 W