Accueil » Actualité » Présentation de l’Alienware 13 : comme un air de déjà-vu

Présentation de l’Alienware 13 : comme un air de déjà-vu

Nous vous le disions en début de matinée, Alienware a donc dévoilé hier quelques nouveaux produits qui vont habiller son catalogue de fin d’année, et parmi ces derniers, on trouvait notamment un concept qui ne sera pas sans rappeler celui du GS30 de MSI : un nouvel ordinateur portable gaming de 13 pouces, que l’on pourra coupler à un boitier externe contenant une alimentation et une carte graphique desktop, pour lui permettre d’être un peu plus à l’aise face à la prochaine fournée de jeux triple-A qui arrivent, Assassin’s Creed : Unity en tête.

Image 1 : Présentation de l'Alienware 13 : comme un air de déjà-vu Image 2 : Présentation de l'Alienware 13 : comme un air de déjà-vu

Pour faire simple, l’Alienware 13 sera une sorte de copie carbone d’un Alienware 17, en plus ramassée : 2,5 cm d’épaisseur pour 2 Kg seulement d’encombrement, mais les même lignes rétroéclairées, les mêmes choix de matériaux, et le même ressenti au niveau du clavier. En revanche, format réduit oblige, les spécifications techniques du petit dernier seront nettement plus modestes que celles de son grand frère. Et tandis que le processeur de l’Alienware 13 se limitera à un Core i5-4210U, le GPU restera cantonné à la gamme GTX 860M, avec 2 Go de mémoire dédiée. Enfin, différentes options de stockage, de mémoire vive et d’écran seront envisageables, sachant que la configuration de base proposera 8 Go de RAM, un écran HD (des options QHD et QHD tactile seront disponibles), et un disque dur d’1To (5400 tr/min), pour un tarif de 1049€.

Derrière, comme nous l’avons dit en introduction, la marque américaine entend fournir un bonus de puissance de calcul grâce à son nouveau boitier, baptisé Alienware Graphics Amplifier. Ce module externe comprendra une alimentation de 375W, et pourra accueillir une carte graphique desktop (dual slot maximum), l’ensemble étant relié au portable pour un câble et un connecteur propriétaire. A noter que la communication entre le PC et le module externe sera bidirectionnelle,  ce qui permettra à l’utilisateur se sortir son flux vidéo, selon son envie, sur l’écran du portable, ou sur un écran externe branché à la carte graphique du boitier. Enfin, terminons ce descriptif par l’aspect financier : l’AGA vous coutera 249€, avec son alimentation, mais sans carte graphique, et sera commercialisé seul, ou en option avec l’Alienware 13.

Image 3 : Présentation de l'Alienware 13 : comme un air de déjà-vu Image 4 : Présentation de l'Alienware 13 : comme un air de déjà-vu

Là encore, et à l’image de notre ressenti vis-à-vis de l’Alpha, le concept nous laisse perplexe : si l’Alienware 13 apparaît indéniablement comme un beau produit à la finition parfaitement maitrisée, son prix, de même que la taille finalement très réduite de son écran, devrait refroidir plus d’un joueur. Quant à l’idée du boitier externe, elle nous est apparue comme moins aboutie techniquement que la solution proposée récemment par MSI. Pour mémoire, le Gaming Dock du fabricant taïwanais permettait, outre de recharger son portable, de disposer d’unités de stockage supplémentaires, et d’un système audio 2.1. Quoi qu’il en soit, difficile de dire aujourd’hui quelle solution touchera le mieux le cœur des joueurs, ou même, si elles y parviendront… Reste que le créneau du jeu sur PC portable semble plus que jamais porteur, à voir avec quelle ferveur les acteurs de ce marché s’essaient à de nouveaux concepts.