Accueil » Actualité » Prison pour un adolescent ayant propagé Blaster

Prison pour un adolescent ayant propagé Blaster

Le tribunal de Seattle a récemment condamné un jeune américain à un an et demi de prison pour avoir propagé une variante du ver Blaster via le web. Celui-ci avait en effet assailli plus de 48.000 ordinateurs.

Blaster et ses variantes sont des vers informatiques dits «autorépliquants», c'est-à-dire utilisant les failles de sécurité de Windows 98 et windows XP pour se propager.

Jeffrey Lee Parson, 19 ans, originaire du Minnesota, a avoué à la justice américaine avoir créé une variante du ver qui a infecté des milliers d’ordinateurs pendant l’été 2003. Mais l’affaire se corse lorsque l’on apprend que celui-ci visait également des ordinateurs de chez Microsoft.

Les avocats de la firme de Redmond évaluent les dommages causés par ce ver à plus d'un million de dollars. Les indemnités que Parson doit verser à Microsoft et à d'autres victimes ne sont pas encore établies.