Accueil » Actualité » Prix Turing : un Français reçoit le Nobel de l’informatique

Prix Turing : un Français reçoit le Nobel de l’informatique


Lundi dernier, nous avons été à une cérémonie en l’honneur de Joseph Sifakis. Mais qui est-ce ? C’est un Français (d’origine grecque) qui a reçu le prix Turing en 2007.

Le prix Turing, mais c’est quoi donc ?

Le prix Turing est une récompense attribuée chaque année depuis 1966 à une personne pour sa contribution à la communauté informatique. Le nom de ce prix est un hommage à Allan Turing, un mathématicien britannique considéré comme étant un des pères de l’informatique moderne. Il est très connu pour le test de Turing, qui permet de déceler si un ordinateur est intelligent. Un humain est placé est dans une pièce et discute par clavier interposé avec une personne et un ordinateur. Le test est considéré comme réussi si l’humain n’arrive pas à déterminer qui est l’autre humain et qui est l’ordinateur.

Joseph Sifakis

Joseph Sifakis est un Français d’origine grecque. Ingénieur électricien, il a aussi effectué un DEA en informatique et une thèse de docteur ingénieur et une thèse d’état. Il travaille au CNRS (à Grenoble) depuis 1974 et a fondé le laboratoire VERIMAG, qui propose un outil de vérification pour les appareils embarqués, largement utilisé dans l’industrie. Il a reçu le prix Turing 2007 pour ses travaux sur le Model Checking, qu’il a commencés en 1981. Notons qu’il a reçu ce prix conjointement avec une équipe américaine, qui avait travaillé en parallèle sur le même sujet à la même époque.

Le Model Checking

Le Model Checking est une méthode de test qui travaille sur des modèles virtuels au lieu de modèles physiques. Typiquement, pour vérifier que le système de contrôle d’un avion ou d’un distributeur de billets fonctionne, le Model Checking est une technique bien plus efficace que de tester toutes les possibilités en réel. Le Model Checking consiste à créer un graphe orienté de l’ensemble des états possibles du programme (dans le cas d’un programme à états finis) et de calculer les états à tester en fonction des contraintes. Le Model Checking est utilisé par exemple dans la conception des microprocesseurs et permet un gain en temps et en argent qui est intéressant.

Les avantages de la technologie sont nombreux, mais elle trouve surtout beaucoup de champ d’application dans le domaine de l’embarqué. Elle aurait aussi pu permettre d’éviter des accidents comme la destruction de la première fusée Ariane 5.

En pratique, même si les travaux de Joseph Sifakis sont peu connus du grand public, les applications sont nombreuses et ce premier prix Turing français est totalement mérité.