Prochaine Xbox : une puce dédiée à l’accélération de la physique ?

Crackdown 3 ne doit pas être contre…

Selon Anthony Garreffa, qui nous donnait récemment quelques infos sur le prochain GPU de NVIDIA, Microsoft devrait dévoiler sa prochaine génération de consoles Xbox lors de l’E3 2019. C’est-à-dire dans peu de temps, puisque l’évènement aura lieu du 11 au 14 juin. Les dernières rumeurs sur la prochaine Xbox, basées sur un nouveau brevet de Microsoft, laissent supposer qu’elle embarquerait un module de gestion de la physique.

À lire aussi : Une Xbox One S sans lecteur de disque en avril ?

Deux modèles de Xbox ?

Ce module calculerait toute la partie physique des jeux de la prochaine génération. Une technologie qui semble indispensable, comme en témoigne la sortie de Crackdown 3. Microsoft nous promettait une destruction intégrale des décors, grâce à des calculs partagés entre la console et le cloud. Le résultat s’avère assez éloigné des promesses.

En outre, deux modèles de console pourraient voir le jour. La première, baptisée Anaconda et vendue 499 dollars, reposerait sur un hardware solide : processeur AMD Zen 2 à 8 cœurs en 7 nm, GPU Navi délivrant 12 TFLOPs, 16 Go de mémoire et le support du ray tracing. La deuxième, intitulée Lockhart, serait vendue moins chère (249 dollars) et tournée vers le jeu en streaming. Elle ne délivrerait que 4 TFLOPs et n’embarquerait que 12 Go de mémoire.