Accueil » Actualité » Project Spartan s’appelle Microsoft Edge

Project Spartan s’appelle Microsoft Edge

Image 1 : Project Spartan s'appelle Microsoft EdgeLe logo de Microsoft EdgeMicrosoft a profité de l’ouverture de sa conférence BUILD pour présenter son nouveau navigateur, Microsoft Edge. Il s’agit du nom commercial de Project Spartan que l’on trouve déjà dans la Technical Preview de Windows 10. Le nom n’est pas une surprise puisque le moteur de rendu du navigateur se nomme EdgeHTML. Il semblerait que Microsoft ait aussi voulu un nom avec une première lettre identique à Explorer, son ancien navigateur. Les logos des deux navigateurs sont d’ailleurs très similaires. On regrette que Microsoft n’ait pas cherché à plus se démarquer du navigateur des anciennes versions de Windows.

Microsoft veut beaucoup d’extension très rapidement

Si la démonstration du navigateur était très proche de ce que l’on a vu en mars dernier (cf. « Le navigateur de Windows 10 ne s’appellera pas Internet Explorer »), nous avons appris aujourd’hui qu’il sera possible d’utiliser des extensions écrites pour Chrome et Firefox à condition d’y apporter quelques modifications. La nouvelle est intéressante, mais encore très imprécise. On ne sait pas comment installer ces extensions ni ce qu’il faudra changer exactement dans le code pour qu’une extension Chrome ou Firefox fonctionne sur le nouveau navigateur de Microsoft. Nous savions depuis janvier que Edge utiliserait des extensions, mais personne ne s’attendait à ce que Microsoft tente de simplement porter celles de ses concurrents. Le grand avantage de cette stratégie est qu’il devrait rapidement gonfler son catalogue d’extensions disponible.

Un navigateur pour la prise de note

Pour mémoire, le navigateur se distingue par ses fonctions de prise de notes. Il est possible de très rapidement annoter une page web, entre autres (cf. « Windows 10 permet enfin d’essayer Spartan, le remplaçant d’Internet Explorer »). Le moteur prend en charge par défaut la norme webAudio et l’API GamePad. Il est intégralement compatible avec le WebGL et il dispose d’un nouveau compilateur JavaScript (cf. « Spartan, le successeur de IE, se dévoile un peu plus »). Internet Explorer ne disparaît pas complètement. Les versions pour entreprise de Windows 10 garderont une copie d’IE 11 pour assurer la compatibilité de leurs sites et ressources avec l’ancien navigateur, en attendant de passer à la nouvelle version (cf. « Internet Explorer n’est pas mort, mais Spartan doit le remplacer »).

Microsoft Edge