Accueil » Test » Quad-SLI et Intel Skylake : test de la carte mère EVGA Z170

Quad-SLI et Intel Skylake : test de la carte mère EVGA Z170

1 : Introduction 2 : La Z170 Classified déclassifiée : logiciels et pilotes 3 : Le test, consommation, performances

Overclocking et conclusion

Il n’y a pas si longtemps, les fabricants de carte mère avaient tendance à légèrement gonfler la tension envoyée à la DRAM afin de résoudre les problèmes rencontrés avec une certaine marque, laquelle vendait des barrettes mémoire dites « Gold ». Plus récemment, certains acteurs sont devenus très agressifs sur la surtension afin de se détacher du lot dans les benchmarks d’overclocking. Les fabricants de DRAM ont bien entendu surveillé cette évolution de près et certains d’entre eux jouent désormais sur la surtension pour vendre des barrettes « plus rapides » qui ne sont pas vraiment meilleures dans l’absolu.

EVGA Z170 Classified –  Plages de fréquences et tensions UEFI
BIOS1.04 (25/08/2015)
BLCK
100-340 MHz (5 kHz)
Coefficient CPU
8x-83x (1x)
Fréquence DRAM800-4133 (100/133,3 MHz)
Vcore CPU
0,8-2 V (paliers de 1 mV)
System Agent0,7-2 V (1 mV)
CPU E/S0,95-1,8 V (1 mV)
Tension PCH
1-1,6 V (1 mV)
Tension DRAM
1,2-2 V (1 mV)
CAS Latency5-31 cycles
tRCD5-63 cycles
tRP5-63 cycles
tRAS10-127 cycles

La Z170 Classified est la plus tricheuse du lot : 1,42 V réel pour une tension supposée être à 1,35 V. Etait-ce vraiment nécessaire d’en faire autant ? Absolument pas puisqu’à 1,29 V dans l’UEFI, on obtient une tension réelle de 1,35 V qui nous a permis d’atteindre le meilleur overclocking à ce jour sur quatre barrettes avec nos G.Skill Ripjaws DDR4-3600.

Image 1 : Quad-SLI et Intel Skylake : test de la carte mère EVGA Z170

Le fait de retirer deux des quatre barrettes pour aller encore plus loin n’a pas marché, mais les 3434 MHz atteints constituent tout de même un bon résultat. Pour couronner le tout, la Z170 Classified fait partie des trois cartes mères nous ayant permis de repousser notre Core i7-6700K au maximum (4,6 GHz) et n’a pas d’égal en matière d’overclocking du BLCK. Nous avons eu quelques problèmes mineurs en l’absence de mode récupération après overclocking excessif, mais le bouton CLR_CMOS nous a tirés d’affaire dans ce cas.

Image 2 : Quad-SLI et Intel Skylake : test de la carte mère EVGA Z170

On aurait pu s’attendre à ce qu’une carte mère aussi douée en overclocking mémoire affiche des timings en retrait, sachant que bon nombre d’entre elles sont programmées pour atteindre des débits plus élevés au détriment des latences. Toutefois, la Z170 Classified s’est tout simplement montrée excellente sur ce test. Peut-être qu’EVGA a conçu un bus mémoire plus stable au lieu de bidouiller les latences pour atteindre des fréquences élevées : l’agencement des circuits ainsi que la régulation de la tension jouent énormément à ce niveau.

Quid du gros pont PCIe offrant la compatibilité quad-SLI ? Quel effet a-t-il sur les performances ?

Tout d’abord, rappelons que le premier slot PCIe de la Z170 Classified est alimenté par les seize lignes PCIe 3.0 du processeur, mais seules huit d’entre elles sont redirigées vers le PEX 8747 lorsque l’on branche deux cartes graphiques (ou plus). Il en va de même pour une carte mère sans pont PCI-Express, à la différence que les logiciels rapporteront toujours à tort une connexion PCIe 16x pour la deuxième carte graphique dans le cas de la Z170 Classified. Par ailleurs, le PEX 8747 entraine une latence. Sachant cela, la seule manière d’évaluer les conséquences de cette latence est d’opposer la solution d’EVGA à un SLI 8x/8x en liaison directe avec le processeur.

Image 3 : Quad-SLI et Intel Skylake : test de la carte mère EVGA Z170

Notre benchmark montre qu’avec une GTX 970, il faut s’attendre à une perte de performances d’environ 2 à 3 % entre PCIe 3.0 16x et PCIe 3.0 8x. Le PEX 8747 ne parvient pas à combler ce déficit quand bien même il double le nombre de connexions entre lui et la carte graphique : on constate un déficit d’environ 5 % par rapport à une liaison PCIe 3.0 16x native. Autrement dit, le pont PCIe engendre lui aussi une perte de performances de 2 à 3 %. Cet inconvénient est un mal nécessaire lorsque l’on montre un tri- ou quad-SLI avec un processeur Skylake.

Comment se situe l’EVGA Z170 Classified par rapport à la concurrence ? La question est d’autant plus difficile que nous n’avons pas encore testé d’autre carte mère Z170 sur le même segment tarifaire. Ceci étant dit, la carte mère de la marque américaine propose un très bon potentiel d’overclocking, de même que l’onéreux pont PEX 8747 ouvre les portes du tri-/quad-SLI. Nous sommes curieux de voir comment EVGA pourrait l’exploiter en utilisant quarante de ses quarante-huit lignes par rapport aux configurations proposées par la concurrence.

Le problème, c’est qu’EVGA n’a pas de concurrence à prix équivalent. Nous avons bien vu quelques marques dévoiler des prototypes de cartes mères compatibles tri-/quad-SLI lors des salons professionnels ou dans le cadre de communiqués de presse, mais aucun n’est actuellement disponible dans le commerce. La seule carte mère offrant des prestations comparables est la Gigabyte GA-Z170X-Gaming G1, laquelle coûte quasiment 600 euros.

En conséquence, la carte mère d’EVGA vient s’intercaler entre les modèles Z170 haut de gamme (300 à 350 euros) et la Gigabyte GA-Z170X-Gaming G1. La Z170 Classified n’offre pas tous les extras proposés par certaines cartes mères Z170 haut de gamme, mais ces dernières sont incompatibles avec un tri-/quad-SLI. Ce dernier point est finalement la raison d’être de la Z170 Classified, laquelle est un produit suffisamment abouti pour être recommandé.

On aime : Excellent potentiel d’overclocking BLCK et DRAM (avec quatre barrettes mémoire), compatible tri-/quad-SLI, triple BIOS.

On n’aime pas : Pas de mode récupération après un overclocking excessif, prix salé, pont PEX 8747 limité à une bande passante de huit lignes PCIe (bien qu’une liaison 16x soit rapportée par les logiciels de surveillance).

Verdict : Douée pour l’overclocking, la moins chère des cartes mères compatible tri-/quad-SLI pour les processeurs Skylake comble un vide sur un marché de niche.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. La Z170 Classified déclassifiée : logiciels et pilotes
  3. Le test, consommation, performances
  4. Overclocking et conclusion