Accueil » Actualité » Qualcomm aurait cédé aux charmes du 14 nm de Samsung

Qualcomm aurait cédé aux charmes du 14 nm de Samsung

Image 1 : Qualcomm aurait cédé aux charmes du 14 nm de Samsung

Les futurs processeurs de Qualcomm seraient gravés par Samsung, selon nos confrères de Re/code. L’américain aurait décidé de confier la production de ses SoC les plus puissants, notamment le futur Snapdragon 820 au coréen. Et c’est AMD et Nvidia qui pourraient en bénéficier.

Qualcomm est en effet un client historique de TSMC, qui fabrique aussi la grande majorité des GPU. Les Snapdragon, Radeon et GeForce se retrouvent donc forcés de partager la même capacité de production. Les volumes commandés par Qualcomm étant très importants, AMD et Nvidia ont souvent été négligés. Pire, quand TSMC a mis du temps à maîtrisier son procédé 28 nm, les plans d’AMD et Nvidia ont été retardés. De même, si nous n’avons toujours pas de GPU en 20 nm dans nos PC, c’est la faute à TSMC. Et si le Snapdragon 810 de Qualcomm surchauffe, c’est encore, en partie, la faute à TSMC.

Pour son futur haut de gamme, le Snapdragon 820, Qualcomm aurait donc abandonné TSMC pour Samsung, qui produit déjà en masse des puces en 14 nm FinFET. Grâce à ce procédé avancé, l’Exynos 7420 du Galaxy S6 est plus performant et moins gourmand que le Snapdragon 810. Une gravure plus aboutie (14 nm ou 10 nm ?) et l’architecture Kryo devraient permettre à Qualcomm de rattraper son retard. AMD et Nvidia, de leur côté devraient pouvoir augmenter leur volumes de commandes à TSMC et donc lancer plus rapidement de nouvelles cartes graphiques.