Accueil » Actualité » Qualcomm renomme deux Snapdragon, mais on ne lui en veut pas

Qualcomm renomme deux Snapdragon, mais on ne lui en veut pas

Image 1 : Qualcomm renomme deux Snapdragon, mais on ne lui en veut pas

Si vous suivez l’actualité matérielle, vous savez que Nvidia d’abord, AMD ensuite, ont pris une très mauvaise habitude depuis le milieu des années 2000, celle d’attribuer un nouveau nom à une vieille carte graphique pour entretenir l’impression de nouveauté même pendant les périodes de vaches maigres, quand il leur est impossible de sortir une véritable nouvelle gamme. Est-ce le même raisonnement qui a poussé Qualcomm à renommer ses Snapdragon 618 et 620 ? Non, puisque ces deux puces annoncées en février dernier n’ont pas encore été commercialisées. Il n’y a donc pas de confusion possible dans l’esprit du consommateur et seuls les observateurs les plus attentifs devront s’adapter.

Adieu, donc, Snapdragon 618, adieu Snapdragon 620 ! On les découvrira prochainement en tant que Snapdragon 650 et 652. Leurs caractéristiques demeurent inchangées et devraient leur permettre de trouver une bonne place dans le milieu de gamme, dans ces fameux smartphones « premium abordable » tels les HTC A9 ou Honor 7. Ils sont tous deux de type big.LITTLE, cumulant quatre coeurs Cortex A53 à 1,44 GHz et deux (sur le 650) ou quatre (sur le 652) coeurs Cortex A72 à 1,8 GHz. Leur GPU est un Adreno 510 à 550 MHz, leur modem un X8, compatible LTE Cat. 7 (300 Mbits sens descendant, 100 Mbit/s sens montant). Leur principal défaut pour des SoC de 2016 est sans doute leur gravure en 28 nm – espérons qu’ils ne souffriront pas des mêmes problèmes de surchauffe que le Snapdragon 810.

La disponibilité est annoncée pour « bientôt ».