Accueil » Actualité » Qualcomm résorberait la pénurie de Snapdragon grâce à UMC

Qualcomm résorberait la pénurie de Snapdragon grâce à UMC

Image 1 : Qualcomm résorberait la pénurie de Snapdragon grâce à UMC

Par la grâce de l’explosion des ventes de smartphones et de la part de marché de Qualcomm, les puces Snapdragon sont en pénurie et devraient le rester jusqu’en 2013. Cette pénurie est néfaste aux constructeurs ayant choisi Qualcomm, certains devant trouver d’autres sources d’approvisionnement. HTC par exemple, a deux versions de son One X (l’une en Tegra 3, l’autre en Snapdragon S4 MSM8960) et deux versions de son One S, l’une en Snapdragon S4, l’autre en Snapdragon S3.

Cette pénurie est due à la capacité de production forcément limitée du principal fondeur de Qualcomm, TSMC. Qualcomm se serait donc tourné vers un autre fondeur, UMC. UMC commencerait à produire entre 3 000 et 5 000 wafers de Snapdragon 28 nm à partir du quatrième trimestre 2012, soit environ 30 % de la production actuelle de TSMC.