Accueil » Actualité » Quand le Mesh Shading triple les performances de la RTX 2080

Quand le Mesh Shading triple les performances de la RTX 2080

De quoi impressionner les développeurs pour certaines scènes avec de très nombreux objets à afficher.

Image 1 : Quand le Mesh Shading triple les performances de la RTX 2080

Le Mesh Shading est une nouvelle astuce de rendu destinée à optimiser les performances d’affichage de certaines scènes avec les dernières GeForce RTX de NVIDIA. Une technique que nous avons détaillée dans notre premier dossier sur l’architecture Turing, qui consiste à prendre en charge en matériel certaines étapes de rendu, via les shaders du GPU, pour libérer le CPU et décupler les performances sur certaines scènes composées de très nombreux objets.

Trois fois plus rapide

Forcément, les résultats seront variables, car très dépendants des scènes à afficher. Il faudra aussi que les développeurs du jeu consentent à utiliser cette méthode au sein de leur moteur 3D. Mais Arseny Kapoulkine démontre, sur un rendu certes très « théorique », que le Mesh Shading peut être fulgurant dans certaines situations : il est passé de 17,2 ms à seulement 5,4 ms de temps de rendu pour la même scène, soit 20,1 milliards de triangles par seconde, le tout sous Vulkan avec une RTX 2080. Voilà qui est plutôt… encourageant !