Accueil » Actualité » Quand les propos de Free choquent Orange

Quand les propos de Free choquent Orange

Image 1 : Quand les propos de Free choquent Orange

Lors d’une interview accordée la semaine dernière aux Echos, Maxime Lombardini, directeur général d’Iliad, a tenu des propos assez durs sur Orange, à tel point que ce dernier envisage d’attaquer Iliad pour diffamation.

Des propos mordants

Maxime Lombardini explique en effet à nos confrères qu’il n’y a pas lieu de « parler d’innovation quand on a copié le triple play et la Freebox avec deux ans de retard et en allant jusqu’à imiter son nom. La réalité, c’est que France Télécom n’investit pas dans les contenus pour battre Canal+ dans la télévision payante. Il utilise la distribution des contenus à ses seuls abonnés pour éliminer ses concurrents dans les télécoms ». Xavier Niel, fondateur et vice-président du groupe et adeptes des petites phrases polémiques, enfonçait quelques jours plus tard le clou en traitant Orange de « délinquant multi-récidiviste ».

Ces propos particulièrement mordants n’ont bien entendu pas du tout plu à Xavier Couture, le directeur des contenus d’Orange. Pour lui, les ingénieurs d’Orange réalisent un excellent travail et œuvrent à la création de la télévision d’aujourd’hui et demain. « On a le droit de s’attaquer entre entreprises, mais ce que j’ai lu dans la bouche de Maxime Lombardini dans Les Echos m’a choqué » a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. Du coup, le groupe envisage très sérieusement d’attaquer Iliad pour diffamation…