Accueil » Actualité » Quand Mario apprend à jouer à son propre jeu

Quand Mario apprend à jouer à son propre jeu

Image 1 : Quand Mario apprend à jouer à son propre jeu

Stephen Hawking et Elon Musk craignent que les intelligences artificielles (IA) finissent par éradiquer l’humanité. En attendant ce jour funeste, d’autres poursuivent leurs recherches de manière plus joyeuse. Une équipe de l’université de Tübingen en Allemagne a ainsi doté Mario d’une intelligence suffisante pour lui permettre de jouer à son propre jeu.

Le Mario artificiel ne peut exécuter que les actions à disposition des joueurs humains. De la même manière qu’un humain, l’IA commence ne sachant que deux choses : marcher et sauter. Elle apprend ensuite à partir des résultats de ses interactions avec les objets et les êtres peuplant les niveaux. Mais cette IA est également dotée de diverses « émotions » la poussant à agir. Mario peut ainsi avoir faim et chercher à accumuler le maximum de pièces. Il peut également être curieux et donc partir à la recherche d’objets qu’il ne connaît pas encore.

Mais le véritable tour de force réalisé par les étudiants allemands est d’avoir ajouté un moteur de reconnaissance vocale et de parole à Mario. L’IA peut ainsi être contrôlée à la voix. Par exemple, on peut lui dire « pour tuer un Goomba, saute-lui dessus ». L’IA sait ensuite tuer des Goomba. Le résultat est un Mario conscient de lui-même et autonome dans une certaine mesure.

Mario Lives! AAAI