Accueil » Actualité » Quand votre meilleur ami vous envoie des virus…

Quand votre meilleur ami vous envoie des virus…

Les premiers virus se transmettant par email n'étaient pas très malins. Ils utilisaient simplement le nom de la personne infectée pour s'envoyer à tout son carnet d'adresse, ce qui permettait rapidement aux destinataires de prévenir l'auteur. C'est sur ce principe que les éditeurs d'antivirus ont activés dans leurs logiciels une option permettant à chaque réception d'un email infecté, d'envoyer automatiquement à l'auteur un courrier lui indiquant son infection. Pratique me direz-vous… et publicité gratuite pour son anti-virus auprès de la personne infectée.

L'affaire se gâte avec les nouveaux virus apparus depuis quelques mois sur Internet. Bien plus malins, ceux-ci brouillent les pistes au moment de l'envoi. Non content de s'envoyer à tout le carnet d'adresse, ils en prennent également une adresse au hasard qui servira d'adresse d'expéditeur. Ainsi, le mail infecté envoyé par « Jean Dupont » sera indiqué comme provenant d'une de ses connaissances, « Arlette Tartampion »… Et ainsi de suite. Difficile donc pour quelqu'un de non averti de remonter à la source de l'infection, y compris pour les logiciels antivirus qui, en recevant le mail infecté de Dupont, enverront un mail de notification d'infection à Tartampion ! Cela peut faire sourire, mais uniquement la 1ère fois.

Dans un récent article sur le sujet, nos confrères de Transfert.net pointent du doigt les administrateurs systèmes qui laissent cette option de notification activée, au grand dam des internautes. Le Comité Réseau des Universités (CRU) par exemple accueille plusieurs dizaines de milliers de listes d'abonnés et est donc présent dans de nombreux carnets d'adresse. Cet été, en une seule journée, leur serveur a pu recevoir 58 000 messages, dont 19 000 infectés et 39 000 rapports d'antivirus ! Le spam généré à tord par les logiciels d'antivirus est donc plus important et couteux que les virus eux-même. Administrateurs systèmes… nous n'attendons plus que vous pour calmer ce flot incessant et devenu inutile.

Et si votre ami vous envoie un virus, avant de l'accuser de tous les maux, pensez d'abord à cette news. 😉