Accueil » Actualité » Quatre nouveaux Snapdragon chez Qualcomm : Cortex A72 et 4G 300 Mbit/s au menu

Quatre nouveaux Snapdragon chez Qualcomm : Cortex A72 et 4G 300 Mbit/s au menu

Image 1 : Quatre nouveaux Snapdragon chez Qualcomm : Cortex A72 et 4G 300 Mbit/s au menu

À quelques jours de l’ouverture du Mobile World Congress, Qualcomm officialise quatre nouveaux SoC : les Snapdragon 620, 618, 425 et 415. Les deux premiers se destinent aux smartphones de milieu de gamme, les deux derniers visent un cran plus bas. Ils apportent un lot de fonctionnalités modernes jusqu’à présent manquantes, notamment une compatibilité 64 bits.

Le Snapdragon 415 est évidemment le moins évolué, mais il n’est pas inintéressant pour son segment. Alors que le Snapdragon 400 était un quadricoeur Cortex A7 et le Snapdragon 410 un quadricoeur Cortex A53, les 425 et 415 sont des octocoeurs. Dans le 415, on trouve huit Cortex A53 à 1,4 GHz ; dans le 425 ils tournent à 1,7 GHz. Tous deux partagent le même GPU, un Adreno 405, sur lequel Qualcomm comme à son habitude ne donne aucun détail.

Le Snapdragon 425 et le 415 se distinguent également par leur modem. Alors que le 415 intègre une puce « X5 LTE » compatible LTE Cat. 4 (150 Mbit/s), le modem « X8 LTE » monte en Cat 7, à 300 Mbit/s.

Ce modem X8 se retrouve aussi dans les Snapdragon 620 et 618. Mais c’est le seul élément commun entre les SoC 400 et 600, ces derniers étant nettement plus musclés. Comme annoncé dans une récente fuite, leur portion CPU repose sur une structure big.LITTLE cumulant Cortex A53 et A72. Le Snapdragon 620 (MSM8976) est un classique octocoeur avec quatre Cortex A53 à 1,2 GHz et quatre Cortex A72 à 1,8 GHz. Le 618 (MSM8956) est un plus original hexacoeur avec quatre Cortex A53 à 1,2 GHz mais seulement deux Cortex A72 à 1,8 GHz. 

Le 620 et 618 embarquent tous deux un GPU inédit (l’Adreno 510 selon la même fuite) que Qualcomm décrit simplement comme « de nouvelle génération, supportant les dernières API graphiques, la tesselation et les shaders de géométrie ». Il est assez puissant pour piloter des écrans Quad HD (dit aussi 2K ou 2560×1600).

Côté vidéo, Snapdragon 620, 618, 425 et 415 décodent matériellement les flux HEVC (H.265) et les 620 et 618 savent aussi encoder dans ce format.

Ces quatre SoC ont aussi en commun une finesse de gravure en 28 nm, qui paraît un tantinet anachronique cette année quand on sait que Samsung grave déjà son Exynos 7 en 14 nm.

Le Snapdragon 415 est actuellement en phase de test chez les constructeurs, les premiers produits l’intégrant sont prévus avant l’été. En revanche les Snapdragon 620, 618 et 425 n’arriveront que pendant le second semestre, sans doute à partir de la rentrée, avec le renouvellement des gammes constructeur.