Accueil » Actualité » Quatrième bougie pour la plateforme Centrino

Quatrième bougie pour la plateforme Centrino

Il y a quatre ans, à l’occasion du CeBIT 2003, Intel lançait la plateforme Centrino basée sur un processeur Pentium M (Banias), un chipset et une carte réseau sans-fil Intel. Cette plateforme a dès lors rencontré un très grand succès, principalement parce que le fabricant apportait enfin ce que le marché du portable avait toujours demandé : l’autonomie et la puissance réunies. L’autonomie des ordinateurs portables dépassa alors les trois heures tout en conservant une puissance proche de celle fournie par les ordinateurs de bureau.

Puis le Banias a laissé la place au Dothan, puis au Core Duo (Yonah) et enfin au Core 2 Duo (Merom). Si l’autonomie a forcement souffert de cette montée en puissance, elle reste cependant acceptable grâce aux technologies d’économies d’énergie apparues avec ces différentes générations de processeurs.

Mais le succès de la plateforme Centrino est également du à l’absence de réelle concurrence sur ce marché, AMD n’ayant que des Turion 64 et Turion 64 X2 à opposer aux surpuissants Core 2 Duo d’Intel. La domination de ce dernier n’est donc pas près d’être mise à mal, au moins à courte échéance, surtout lorsque l’on sait que le géant prépare déjà l’arrivée de la plateforme Santa Rosa. Dans tous les cas, joyeux anniversaire Centrino !