Accueil » Dossier » Quelle utilisation de DirectCompute dans les jeux ? » Page 9

Quelle utilisation de DirectCompute dans les jeux ?

1 : Introduction 2 : DirectCompute : utile pour l’Ambient Occlusion 3 : Ambient Occlusion (suite) 4 : Benchmarks : Battlefield 3 5 : Benchmarks (suite) et configuration de test 6 : Battlefield 3 en 1920x1080 7 : Battlefield 3 en 1280x768 8 : DiRT 3 10 : Civilization V 11 : Conclusion

Metro 2033

Grâce au très bon module de benchmarking intégré à Metro 2033, nous sommes désormais en mesure de vous donner quelques explications sur la manière dont les jeux fonctionnent et sur la raison pour laquelle le framerate peut constituer une telle source de frustrations. Voici ce que donne notre FX-8150 couplé à une Radeon HD 7970 dans le benchmark Frontline, d’abord le filtre de profondeur de champ désactivé (en haut) puis activé (en bas).

Filtre « profondeur de champ » désactivé

Image 1 : Quelle utilisation de DirectCompute dans les jeux ?

Filtre « profondeur de champ » activé

Image 2 : Quelle utilisation de DirectCompute dans les jeux ?

La différence est énorme ! Metro 2033 semble de toute évidence utiliser DirectCompute d’une manière qui dégrade bien plus les performances que dans n’importe quel autre jeu. Dans les deux premiers tiers du test, le framerate oscille entre 60 et 80 images/s sans le filtre, mais tombe à 50-60 images/s lorsqu’il est activé. Dans le dernier tiers, la différence est encore plus marquante.

Bien qu’il soit difficile de dire pourquoi cet écart est si prononcé, on remarque que, curieusement, le nombre de creux de framerate diminue lorsque le filtre est activé. On se retrouve donc avec un jeu moins fluide, mais dont le framerate est plus constant.

FX-8150 avec Radeon HD 7970

Image 3 : Quelle utilisation de DirectCompute dans les jeux ?

A8-3850 avec Radeon HD 7970

Image 4 : Quelle utilisation de DirectCompute dans les jeux ?

Sur notre configuration plus haut de gamme, le framerate moyen chute de 50 % lorsqu’on active le filtre ; très honnêtement, il s’agit du genre de résultats que nous nous attendions à voir partout avant d’entamer ce dossier. Il est après tout parfaitement naturel qu’une fonction visant à améliorer le réalisme d’un jeu en augmentant la charge de travail fasse diminuer les performances. Dans le cas de Metro 2033, le filtre DoF s’avère particulièrement plus dommageable en la matière que les autres paramètres.

Assez curieusement, la baisse de performances imposée par ce filtre repasse à 26 % seulement lorsqu’on refait le test sur un A8 couplé à la même carte graphique. Notre hypothèse est que les performances de la Radeon HD 7970 sont déjà artificiellement limitées par l’APU et que l’activation du DoF n’a donc pas le même impact.

Désireux d’en savoir plus, nous avons refait la comparaison avec une Radeon HD 5870.

FX-8150 avec Radeon HD 5870

Image 5 : Quelle utilisation de DirectCompute dans les jeux ?

A8-3850 avec Radeon HD 5870

Image 6 : Quelle utilisation de DirectCompute dans les jeux ?

Les choses ne changent pas fondamentalement pour la configuration équipée du FX-8150, dont les performances continuent à diminuer de 50 % en moyenne lorsque le filtre est activé. Sur l’A8-3850, par contre, la situation est toute autre. Bonne nouvelle : le filtre a moins d’impact sur le framerate moyen qu’avec le FX. Mauvaise nouvelle : ce framerate tourne autour des 20 images/s quel que soit le réglage utilisé.

A8-3850 avec APU

Image 7 : Quelle utilisation de DirectCompute dans les jeux ?

Nous avons verrouillé l’axe des abscisses de nos graphiques pour bien illustrer à quel point le moteur graphique intégré à l’APU d’AMD est loin de permettre jouer confortablement à Metro 2033. Ce qui n’empêche pas le filtre DoF de diviser par deux le framerate initial, déjà très faible.

Récapitulatif avec filtre DoF activé

Image 8 : Quelle utilisation de DirectCompute dans les jeux ?

Que dire de plus au regard du graphique récapitulatif ? Il est évident que la carte graphique a énormément d’influence sur les performances de Metro 2033 et que les APU actuels d’AMD ne permettent pas aux gamers de jouer dans de bonnes conditions. Nous avons toutefois plus d’espoir pour les futurs APU Trinity, que nous avons déjà pu voir en action.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. DirectCompute : utile pour l’Ambient Occlusion
  3. Ambient Occlusion (suite)
  4. Benchmarks : Battlefield 3
  5. Benchmarks (suite) et configuration de test
  6. Battlefield 3 en 1920x1080
  7. Battlefield 3 en 1280x768
  8. DiRT 3
  9. Metro 2033
  10. Civilization V
  11. Conclusion