Accueil » Actualité » QuickSync arrive dans les NAS

QuickSync arrive dans les NAS

Image 1 : QuickSync arrive dans les NASUn NAS QNAP

QuickSync, le moteur vidéo d’Intel, arrive dans les NAS. Alors que la société propose des SoC destinés aux NAS équipés d’un encodeur matériel (Evansport), QNAP a décidé d’utiliser un SOC « grand public » (un Celeron J1800) et d’intégrer le support de QuickSync dans son OS.

L’encodeur matériel est intéressant

Un encodeur vidéo matériel dans un NAS grand public est intéressant : les appareils sont de plus en plus utilisés pour du stockage de vidéo, avec un accès direct, et l’encodeur permet d’éviter d’adapter les vidéos à chaque usage. Typiquement, il suffit de stocker une vidéo dans une définition élevée, adaptée à l’appareil le plus puissant (par exemple du 1080p haut débit avec une bande-son en DTS, pour un ordinateur relié en Ethernet) et l’encodeur fournira ensuite des versions adaptées aux différents appareils, comme du 720p avec du stéréo pour un smartphone en Wi-Fi ou du 240p si le tout doit être envoyé à distance via une connexion ADSL. 

C’est intéressant aussi pour éviter la surchauffe du NAS et pour fournir plusieurs appareils en même temps, sans attendre que le processeur du NAS, rarement un foudre de guerre, transcode le contenu. Il est aussi possible de demander au NAS de convertir les vidéos en utilisant QuickSync pour un usage ultérieur, ce qui évite de monopoliser un ordinateur

Le principal problème, dans l’absolu, c’est que les NAS équipés d’un encodeur matériel sont rares : il faut une puce Intel destinée à l’origine au grand public. Sur les plateformes d’entrée de gamme, les SoC ont rarement un encodeur dédié, alors que les modèles équipés d’un Atom dédié aux NAS n’utilisent pas QuickSync mais un encodeur dédié, que seul Synology (avec le DSM 5) est capable d’utiliser.