Accueil » Actualité » Radeon R9 290/290X : AMD corrige le défaut de variabilité

Radeon R9 290/290X : AMD corrige le défaut de variabilité

AMD a publié ce week-end de nouveaux pilotes Catalyst promettant de résoudre le défaut de variabilité des Radeon R9 290 et 290X. Après essais nous pouvons confirmer que c’est bien le cas. Explications.

Les Radeon R9 290 et 290X possèdent un mécanisme interne de régulation de leur fréquence et de leur tension d’alimentation en fonctionnement de la température, PowerTune. Chaque carte, en fonction de la qualité de son GPU et de son ventilateur, ne va donc pas fonctionner à la même fréquence. Le résultat de PowerTune est donc une certaine variabilité de la performance entre deux cartes. Du moment que les écarts restent contenus, un tel mécanisme ne pose pas de problème. Mais nous avions constaté jusqu’à 20 % de différence entre la R9 290X que nous avait envoyée AMD pour test et une Asus que nous avions nous même achetée. Inacceptable.

Image 1 : Radeon R9 290/290X : AMD corrige le défaut de variabilité

La réponse d’AMD se fit peu attendre. Selon le concepteur, les écarts constatés sont dus au pilotage du ventilateur.  À l’origine PowerTune travaillait sur un pourcentage de la vitesse maximale. Ainsi, les Radeon R9 290X en mode Quiet ne devaient pas voir leur ventilateur dépasser 40 % de sa vitesse maximale. Mais alors que sur notre carte de presse, ce pourcentage se traduisait par une rotation à 2050 tr/min, l’Asus ne tournait qu’à 1850 tr/min. En jeu, quand la première pouvait monter à 917 MHz, la seconde plafonnait à 727 MHz.

La solution à ce gros souci est finalement très simple : ne plus baser PowerTune sur un pourcentage, mais la vitesse réelle de rotation du ventilateur, mesurée en temps réel. C’est la principale modification apportée par les Catalyst 13.11 Beta 9.2. Et elle fonctionne bel et bien : avec ces pilotes, l’écart entre notre Radeon 290X de presse et notre Asus n’est plus que de 6 % dans notre séquence de test sous BattleField 4.

Image 2 : Radeon R9 290/290X : AMD corrige le défaut de variabilité

Ces nouveaux pilotes augmentent aussi la vitesse des ventilateurs au-delà du seuil que nous avions mesurée avec nos cartes de presse. Les Radeon R9 290X et 290 seront donc plus performantes, mais aussi plus bruyantes. Si le bruit n’est pas un critère, alors nous pouvons maintenant recommander sans crainte les Radeon R9 290 : elles offrent un rapport performances/prix imbattable.