Accueil » Actualité » Radeon R9 Nano : a-t-elle tout d’une grande ? » Page 4

Radeon R9 Nano : a-t-elle tout d’une grande ?

1 : Introduction 2 : L'AMD Radeon R9 Nano en détail 3 : Protocole de test 5 : Metro Last Light et Bioshock Infinite 6 : Tomb Raider et Battlefield 4 7 : Middle-earth: Shadow of Mordor et Thief 8 : Ashes Of The Singularity (DirectX 12) 9 : Consommation et efficacité énergétique 10 : Fréquences et températures 11 : Vitesse des ventilateurs et nuisances sonores 12 : Conclusion

The Witcher 3 et GTA V

The Witcher 3: Wild Hunt

La Radeon R9 Nano est bien entendu plus lente que la Fury X. Elle ne fait pas non plus le poids face à la GeForce GTX 980 overclockée d’usine… mais en 1920×1080 uniquement. Les choses changent en effet au fur et à mesure que la définition augmente, jusqu’à ce qu’en UHD, la Nano termine légèrement devant les cartes Nvidia. Il ne faut néanmoins pas perdre de vue le fait qu’aucune de ces cartes graphiques ne permet réellement de jouer de manière correcte à cette résolution.

La principale concurrente de la Radeon R9 Nano (du moins selon AMD), à savoir la Nvidia GeForce GTX 970 Mini (OC), se place bien loin derrière la R9 390X, avec des framerates qui n’autorisent tout simplement pas le jeu en 4K. La situation est différente si l’on abaisse les réglages ou si l’on repasse en QHD, où elle s’en sort tout juste assez bien pour que le titre de CD Projekt RED soit jouable. La Full HD ne représente pas le même défi et ne pose aucun problème.

La variance interimages est en pratique beaucoup plus intéressante que les courbes de framerate. La GeForce GTX 970 Mini (OC) souffre de variations que l’on repère facilement, ce qui est problématique dans la mesure où elles sont perçues comme des saccades par l’œil humain. L’overclocking manuel fait toutefois une grosse différence.

Sur le graphique précédent, la durée nécessaire au rendu de chaque image était représentée verticalement. Lorsqu’on soustrait de ces chiffres les moyennes de chaque carte, les courbes se superposent et les différences deviennent nettement plus visibles.

Nous examinons maintenant la fluidité en comparant les temps de rendu des images entre eux et en notant les différences (c’est-à-dire les variations entre images consécutives). Cela montre encore plus clairement les grosses saccades.

Grand Theft Auto V

GTA V est l’un des des jeux qui a tendance à saccader, voire même à se geler, dès qu’il se passe un peu trop de choses à la fois dans son monde ouvert. Pourtant, cela ne se voit pas nécessairement quand on se contente d’examiner les framerates moyens, comme nous allons le constater.

Et de fait, le graphique de framerate est sans surprise : impossible de battre la Nvidia GeForce GTX 980 tant que l’on ne joue pas en 4K. On comprend pourquoi AMD met tellement l’accent sur cette résolution.

La Radeon R9 390X a clairement des problèmes en matière de durée de rendu des images. N’oublions pas que cette statistique sert surtout à illustrer dans quelle mesure chaque carte graphique résiste à la pression à laquelle on la soumet.

Il suffit de jeter un coup d’œil aux courbes normalisées de la GeForce GTX 970 Mini (OC) en Ultra HD pour se rendre compte que les cartes graphiques d’AMD souffrent d’une variance interimages nettement plus prononcée. Cela n’a rien de nouveau, mais ça reflète fidèlement notre impression subjective générale, à savoir que le titre de Rockstar est plus fluide sur matériel Nvidia.

Passons directement à l’Ultra HD, où l’on constate que les variances interimages des cartes AMD ne font qu’empirer. La comparaison avec la GeForce GTX 970 Mini (OC) n’est guère flatteuse.

La GeForce GTX 970 Mini (OC) de Nvidia n’est peut-être pas à même de tenir la route en Ultra HD avec les réglages visuels au maximum, mais elle offre un rendu plus fluide et globalement plus équilibré jusqu’en QHD. Mais n’oublions quand même pas que GTA V est une aberration en matière de performances : il faudrait vraiment que l’équipe AMD chargée du développement des pilotes se penche sérieusement sur son cas.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. L'AMD Radeon R9 Nano en détail
  3. Protocole de test
  4. The Witcher 3 et GTA V
  5. Metro Last Light et Bioshock Infinite
  6. Tomb Raider et Battlefield 4
  7. Middle-earth: Shadow of Mordor et Thief
  8. Ashes Of The Singularity (DirectX 12)
  9. Consommation et efficacité énergétique
  10. Fréquences et températures
  11. Vitesse des ventilateurs et nuisances sonores
  12. Conclusion