Accueil » Actualité » Radeon R9 Nano : a-t-elle tout d’une grande ? » Page 7

Radeon R9 Nano : a-t-elle tout d’une grande ?

1 : Introduction 2 : L'AMD Radeon R9 Nano en détail 3 : Protocole de test 4 : The Witcher 3 et GTA V 5 : Metro Last Light et Bioshock Infinite 6 : Tomb Raider et Battlefield 4 8 : Ashes Of The Singularity (DirectX 12) 9 : Consommation et efficacité énergétique 10 : Fréquences et températures 11 : Vitesse des ventilateurs et nuisances sonores 12 : Conclusion

Middle-earth: Shadow of Mordor et Thief

Middle-earth: Shadow of Mordor

Les cartes graphiques AMD se démarquent très nettement dans Shadow of Morder. Il est intéressant de constater que la Radeon R9 Nano se fait déborder par la 390X en 4K.

Le temps de rendu des images ne souffre presque d’aucune déviation, même après normalisation. Curieusement, par contre, les cartes AMD et Nvidia ne subissent pas leurs creux aux mêmes moments : on voit clairement quand chaque carte s’en sort mieux (résultat négatif, la carte est plus rapide) ou moins bien (résultat positif, elle est plus lente) comparé à sa propre moyenne.

La GeForce GTX 970 Mini manque de fluidité, et l’overclocking manuel n’y change rien. La GeForce GTX 980 (courbe jaune), souffre quant à elle d’une brève fluctuation de temps de rendu.

Globalement, la GeForce GTX 970 Mini (OC) parvient à se maintenir juste au-dessus de la barre des 30 images/s, mais il n’y a pas de quoi pavaner. Pour jouer de manière fluide, il faudra donc réduire la résolution ou les réglages visuels.

Thief

Dans Thief, la Radeon R9 Nano ne perd la face devant la GeForce GTX 980 overclockées en usine qu’en Full HD. Elle prend la tête dès que l’on passe en QHD. La GeForce GTX 970 Mini (OC), n’est tout simplement pas assez puissante pour l’Ultra HD.

Les courbes de temps de rendu des images montrent que les écarts entre les cartes se creusent au fur et à mesure que l’on monte en résolution.

Après normalisation et superposition des courbes, on voit clairement à quels moments du benchmark la GeForce GTX 970 Mini (OC) éprouve des difficultés en UHD.

Thief est l’un des jeux de notre arsenal qui poussent le plus la consommation électrique des cartes graphiques. Ce qui n’explique pas pourquoi la Radeon R9 Fury X est le modèle qui affiche en Full HD la pire variance interimages de toutes les cartes testées ici. La situation s’améliore toutefois avec la montée en résolution, alors qu’elle empire pour la R9 390X.

Quoi qu’il en soit, il semble que le plafond de consommation imposé à la Nano n’ait pas autant d’incidence sur la variance interimages dans Thief que dans Metro: Last Light.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. L'AMD Radeon R9 Nano en détail
  3. Protocole de test
  4. The Witcher 3 et GTA V
  5. Metro Last Light et Bioshock Infinite
  6. Tomb Raider et Battlefield 4
  7. Middle-earth: Shadow of Mordor et Thief
  8. Ashes Of The Singularity (DirectX 12)
  9. Consommation et efficacité énergétique
  10. Fréquences et températures
  11. Vitesse des ventilateurs et nuisances sonores
  12. Conclusion