Accueil » Actualité » RAM : on déboulonne les mythes » Page 4

RAM : on déboulonne les mythes

1 : Tous les types de DDR3 sont équivalents 2 : Il suffit d’ajouter progressivement des barrettes pour étendre sa capacité mémoire 3 : Le nombre de fabricants de barrettes mémoire se compte sur les doigts d’une main 5 : L’association de barrettes dépareillées provoque un alignement sur la fréquence (ou les timings) de la barrette la moins performante 6 : Mieux vaut acheter deux kits de barrettes mémoire plutôt qu’un seul, vendu plus cher 7 : La DRAM offre de meilleures performances lorsque tous les slots sont peuplés 8 : Les barrettes de DRAM proposant un débit supérieur à 1600 MT/s n’offrent aucun gain de performances 9 : 8 Go suffisent pour les X prochaines années 10 : On n’aura jamais besoin de 16 Go de DRAM ou plus 11 : Je n’utilise pas toute ma DRAM, le fait d’en rajouter n’améliorera pas ses performances 12 : Un OS 64 bits permet d’utiliser autant de DRAM que voulu 13 : Une tension DRAM de 1,65 Volt endommage les processeurs Intel 14 : Le mode dual channel double les débits

La prise en charge d’un débit de 3200 MT/s signifie que l’on peut utiliser n’importe quelles barrettes

Image 1 : RAM : on déboulonne les mythes

Pour exploiter pleinement des barrettes 3200 MT/s achetées à prix d’or, il faut absolument avoir un processeur capable de tenir un tel débit, faute de quoi la DRAM ne fonctionnera qu’à 1333, 1600 ou 1866 MT/s dans le meilleur des cas.

A l’époque du socket LGA 775, l’overclocking du processeur et de la DRAM était surtout géré via le FSB (front-side bus). Imaginons un Core 2 Quad Q6600 associé à une carte mère proposant un FSB de 1066 MHz. Sans overclocking, le processeur fonctionne à sa fréquence native de 2,4 GHz et la DRAM à 1066 MT/s. En augmentant le FSB à 1333 MHz, le processeur grimpe à 3 GHz et la DRAM à 1333 MT/s. Autrement dit, la mémoire était limitée par le FSB maximal. A cette époque, le contrôleur mémoire était situé dans le chipset (le plus souvent au niveau du northbridge) et fonctionnait à la fréquence du FSB.

Depuis, le contrôleur mémoire a été intégré au CPU. Les capacités de ce dernier sont donc primordiales pour faire fonctionner sa mémoire à la fréquence affichée par le constructeur. Les processeurs Haswell sont par exemple donnés à 1600 MT/s, sachant que les modèles milieu et haut de gamme non overlclockables peuvent généralement fonctionner à 1866 voire 2133 MT/s sans réel problème. Pour aller plus loin, il faut passer par l’overclocking et donc un processeur série « K » chez Intel afin que le contrôleur mémoire puisse s’adapter aux barrettes hautes performances.

Chez AMD, le contrôleur mémoire « Prend en charge jusqu’à la DDR3-1866 ». Cependant, on peut avoir des problèmes avec les processeurs plus modestes de la marque (et dans certains cas avec des modèles plus haut de gamme) lorsqu’il s’agit atteindre 1866 MT/s. Ceci s’explique en partie par le fait que le contrôleur mémoire des FX est optimisé pour la DDR3-1333 (d’après le BIOS et le guide de programmation Kernel). Comme c’est le cas pour tout processeur, les FX peuvent très bien être overclockés de manière à aller au-delà de 1866 MT/s, mais le résultat n’est pas garanti.

Sommaire :

  1. Tous les types de DDR3 sont équivalents
  2. Il suffit d’ajouter progressivement des barrettes pour étendre sa capacité mémoire
  3. Le nombre de fabricants de barrettes mémoire se compte sur les doigts d’une main
  4. La prise en charge d’un débit de 3200 MT/s signifie que l’on peut utiliser n’importe quelles barrettes
  5. L’association de barrettes dépareillées provoque un alignement sur la fréquence (ou les timings) de la barrette la moins performante
  6. Mieux vaut acheter deux kits de barrettes mémoire plutôt qu’un seul, vendu plus cher
  7. La DRAM offre de meilleures performances lorsque tous les slots sont peuplés
  8. Les barrettes de DRAM proposant un débit supérieur à 1600 MT/s n’offrent aucun gain de performances
  9. 8 Go suffisent pour les X prochaines années
  10. On n’aura jamais besoin de 16 Go de DRAM ou plus
  11. Je n’utilise pas toute ma DRAM, le fait d’en rajouter n’améliorera pas ses performances
  12. Un OS 64 bits permet d’utiliser autant de DRAM que voulu
  13. Une tension DRAM de 1,65 Volt endommage les processeurs Intel
  14. Le mode dual channel double les débits