Accueil » Actualité » RAM : on déboulonne les mythes » Page 8

RAM : on déboulonne les mythes

1 : Tous les types de DDR3 sont équivalents 2 : Il suffit d’ajouter progressivement des barrettes pour étendre sa capacité mémoire 3 : Le nombre de fabricants de barrettes mémoire se compte sur les doigts d’une main 4 : La prise en charge d’un débit de 3200 MT/s signifie que l’on peut utiliser n’importe quelles barrettes 5 : L’association de barrettes dépareillées provoque un alignement sur la fréquence (ou les timings) de la barrette la moins performante 6 : Mieux vaut acheter deux kits de barrettes mémoire plutôt qu’un seul, vendu plus cher 7 : La DRAM offre de meilleures performances lorsque tous les slots sont peuplés 9 : 8 Go suffisent pour les X prochaines années 10 : On n’aura jamais besoin de 16 Go de DRAM ou plus 11 : Je n’utilise pas toute ma DRAM, le fait d’en rajouter n’améliorera pas ses performances 12 : Un OS 64 bits permet d’utiliser autant de DRAM que voulu 13 : Une tension DRAM de 1,65 Volt endommage les processeurs Intel 14 : Le mode dual channel double les débits

Les barrettes de DRAM proposant un débit supérieur à 1600 MT/s n’offrent aucun gain de performances

Image 1 : RAM : on déboulonne les mythes

La réponse dépend ici de nombreux facteurs. Cette assertion est complètement fausse si l’on utilise le circuit graphique intégré d’un CPU/APU : vu que ces circuits s’appuient sur la mémoire système, plus performante est cette dernière, meilleur sera le résultat !

La plupart des benchmarks mémoire mesurent les performances en lecture, écriture et copie. Bon nombre de jeux font apparaitre une progression de 3 à 5 ips entre des barrettes DDR3-1600 et DDR3-2133. Ceci est dû au fait qu’en jeu, la DRAM est surtout utilisée comme conduit pour alimenter le GPU et en tant que zone tampon pour les données auxquelles on accède régulièrement. Ceci étant dit, la mémoire peut engendrer une petite hausse de performances. Sachant que l’écart de prix entre des barrettes 1600 MT/s et 2133 MT/s est parfois assez faible, il peut y avoir un intérêt à prendre les plus performantes.

En parallèle, WinRAR tire les données vers la DRAM et les compresse, toujours en mémoire, avant de les réécrire sur le périphérique de stockage. Les benchmarks basés sur WinRAR montrent un gain de performances d’environ 25 % entre DIMM 1600 et 2400 MT/s, sachant qu’il ne s’agit là que d’un exemple parmi d’autres. En effet, il existe de nombreux programmes dépendant des performances mémoire : montage vidéo, retouche d’image, CAS, machines virtuelles etc. Si les gains peuvent être modestes, ils peuvent devenir conséquents si on les met bout à bout.

Dans le cas où l’on exécute une seule tâche à la fois – écrire une page, puis naviguer et enfin regarder une vidéo – il n’est pas nécessaire d’acheter de la DRAM très performante. A contrario, un environnement multitâche – par exemple, avoir plusieurs onglets ouverts sur un navigateur tout en travaillant sur une grande feuille de calcul, si l’on exécute une vidéo dans une fenêtre, si l’on retouche des images ou encore que l’on effectue une analyse virale/malware en arrière-plan – la mémoire hautes performances peut avoir du sens.

Le plus simple est encore de tester quelques programmes avec des barrettes 1600 MT/s avant de passer à plus performant. Après avoir lancé plusieurs programmes, il suffit d’utiliser un benchmark système comme SiSoftware Sandra et de solliciter WinRAR avec un gros fichier, tout en passant d’une fenêtre à l’autre durant le test avant de constater le score sous Sandra ainsi que le temps d’exécution pour WinRAR.

Sommaire :

  1. Tous les types de DDR3 sont équivalents
  2. Il suffit d’ajouter progressivement des barrettes pour étendre sa capacité mémoire
  3. Le nombre de fabricants de barrettes mémoire se compte sur les doigts d’une main
  4. La prise en charge d’un débit de 3200 MT/s signifie que l’on peut utiliser n’importe quelles barrettes
  5. L’association de barrettes dépareillées provoque un alignement sur la fréquence (ou les timings) de la barrette la moins performante
  6. Mieux vaut acheter deux kits de barrettes mémoire plutôt qu’un seul, vendu plus cher
  7. La DRAM offre de meilleures performances lorsque tous les slots sont peuplés
  8. Les barrettes de DRAM proposant un débit supérieur à 1600 MT/s n’offrent aucun gain de performances
  9. 8 Go suffisent pour les X prochaines années
  10. On n’aura jamais besoin de 16 Go de DRAM ou plus
  11. Je n’utilise pas toute ma DRAM, le fait d’en rajouter n’améliorera pas ses performances
  12. Un OS 64 bits permet d’utiliser autant de DRAM que voulu
  13. Une tension DRAM de 1,65 Volt endommage les processeurs Intel
  14. Le mode dual channel double les débits