Accueil » Actualité » Rambus contre les fabriquants de mémoire vive

Rambus contre les fabriquants de mémoire vive

La cour suprême des Etats-Unis a rejeté ce lundi 6 octobre 2003 la demande en appel d'Infineon contre le fabricant de puces de mémoire Rambus, laissant apparaître que les autres fabricants de mémoire violent ses brevets.

Rambus ira maintenant de nouveau en cour d'appel essayer de démontrer que la propriété Intellectuelle qu'il revendique concernant la conception de ses puces est violée par Infineon.

Seuls quelques constructeurs avaient précédemment accepté de verser des royalties à Rambus en 2002 au titre des brevets incriminés.

L'industrie observe la situation de près parce qu'elle aura un grand impact sur les procès semblables que Rambus a intenté contre d'autres fabricants de mémoire, tels Hynix et Micron, et pourrait mener à des versements de millions de dollars de royalties et de dommages intérêts.

La décision de la cour suprême tue dans l'oeuf les recours intentés par Infineon contre Rambus pour fraude. En effet, Infineon prétendait que l'accès aux brevets du JEDEC de Rambus avait été bloqué, alors que celui-ci était membre de cette organisation à but non lucratif chargée de définir les standards des puces mémoires.