Accueil » Test » Réalité virtuelle : test de 5 CPU sur 11 jeux en VR » Page 3

Réalité virtuelle : test de 5 CPU sur 11 jeux en VR

1 : Introduction 2 : Arizona Sunshine 4 : Damaged Core 5 : EVE: Valkyrie 6 : Gunjack 7 : The Mage’s Tale 8 : Project CARS 9 : Robinson: The Journey 10 : Robo Recall 11 : Serious Sam VR: The Last Hope 12 : The Climb 13 : Conclusion

Chronos

Chronos fait partie des titres qui étaient disponibles au lancement de l’Oculus Rift. Avec les détails au maximum, ce jeu fait partie des plus exigeants en matière de ressources graphiques en réalité virtuelle.

Notre séquence de test dure 80 secondes, démarrant par les premiers instants du protagoniste sur la plage pour se terminer lorsque ce dernier franchit un certain portail.

Image 1 : Réalité virtuelle : test de 5 CPU sur 11 jeux en VR

Grâce à la puissance de notre GeForce GTX 1080 Ti, aucune des configurations ne bascule en mode ASW (Asynchronous Spacewarp) au cours de ce benchmark. Ceci ne veut pas dire que les processeurs se comportent de manière similaire pour autant : la fréquence des images perdues varie significativement comme indiqué par les pics en rouge sur chaque graphique représentant le débit d’image dans la durée.

Une fois encore, l’Intel Core i7-7700K affiche les plus faibles temps d’affichage. Curieusement, il est manifestement suivi par le Core i3, puis le FX que nous venons de déconseiller au vu de ses performances sous Arizona Sunshine. L’Intel Core i9 et l’AMD Ryzen 7 semblent finir en queue de peloton.

Image 2 : Réalité virtuelle : test de 5 CPU sur 11 jeux en VR

Chacun des processeurs permet de débiter 90 ips vers le Rift. La conversion des temps d’affichage en débit d’images sans contrainte illustre bien les différentes marges de manœuvre d’un processeur à l’autre.

Image 3 : Réalité virtuelle : test de 5 CPU sur 11 jeux en VR

Il y a quelque chose de curieux à voir le Core i3 atterrir, comme prévu, en deuxième position suivi par l’AMD FX. Au regard du graphique d’utilisation des ressources CPU sur soixante secondes (ci-contre), il semblerait que Chronos n’utilise qu’environ 8 % des ressources de notre Core i7-7700K.

Ceci suggère que le jeu ne tire même pas pleinement parti d’un seul core. Par ailleurs, il est également possible que l’architecture Mesh d’Intel comme l’Infinity Fabric d’AMD plombent les performances  de leurs processeurs massivement parallèles (le Core i9 et le Ryzen 7) en ajoutant de la latence.

Image 4 : Réalité virtuelle : test de 5 CPU sur 11 jeux en VR

Bien que l’AMD FX-8350 soit le processeur qui cause la perte du plus grand nombre d’images, le Core i9-7900X et le Ryzen 7 1800X affichent les pires temps d’affichage. De plus, ce sont également eux qui souffrent des temps d’affichage les plus extrêmes, comme en témoigne le graphique ci-dessus.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Arizona Sunshine
  3. Chronos
  4. Damaged Core
  5. EVE: Valkyrie
  6. Gunjack
  7. The Mage’s Tale
  8. Project CARS
  9. Robinson: The Journey
  10. Robo Recall
  11. Serious Sam VR: The Last Hope
  12. The Climb
  13. Conclusion