Accueil » Test » Réalité virtuelle : test de 5 CPU sur 11 jeux en VR » Page 5

Réalité virtuelle : test de 5 CPU sur 11 jeux en VR

1 : Introduction 2 : Arizona Sunshine 3 : Chronos 4 : Damaged Core 6 : Gunjack 7 : The Mage’s Tale 8 : Project CARS 9 : Robinson: The Journey 10 : Robo Recall 11 : Serious Sam VR: The Last Hope 12 : The Climb 13 : Conclusion

EVE: Valkyrie

Pour bon nombre des premiers acheteurs d’Oculus Rift, EVE: Valkyrie constitue la première expérience qui les a convaincus. CCP Games continue de mettre à jour EVE depuis, notamment avec l’ajout très récent de la compatibilité Oculus Touch en beta.

Nous avons effectué nos tests après que le développeur ait ajouté les réglages Ultra à son titre. Précisons que certaines options graphiques ont spécifiquement été ajoutées pour les possesseurs de GeForce GTX 1070, 1080 et 1080 Ti.

Image 1 : Réalité virtuelle : test de 5 CPU sur 11 jeux en VR

Le prologue Station 27 utilisé comme benchmark n’est pas particulièrement lourd à gérer, mais la boucle de test qui en découle est bien plus constante que ne le serait un combat. En conséquence, on observe des latences inter-images relativement proches d’un processeur à l’autre.

Les cinq processeurs permettent à la GTX 1080 Ti de débiter plus de 90 ips tout au long des 200 secondes de la boucle de test. Core i9, Core i7 et Ryzen 7 rendent une copie particulièrement propre, tandis que le Core i3 perd un peu plus d’images en route. De son côté, le FX-8350 perd 64 images au cours du test, ce qui n’est guère étonnant compte tenu de son temps d’affichage plus élevé ainsi que sa tendance à dépasser le seuil des 11,1 ms.

Ce résultat appelle une question intéressante : comment pouvons-nous voir des temps d’affichage supérieurs à 11,1 ms sur le FX-8350 tout en profitant de 90 ips sans que l’Oculus ne bascule en ASW ? Si l’on revient aux résultats de Chronos, on peut voir la même chose. L’explication tient au runtime : le fait de rendre les images avec une latence supérieure à 11,1 ms de manière prolongée ne permet plus aux optimisations d’Oculus de compenser, ce qui se traduit par une perte d’images.

Image 2 : Réalité virtuelle : test de 5 CPU sur 11 jeux en VR

L’ensemble des débits d’image calculés sans contrainte dépasse les 100 ips. Toutefois, les temps d’affichage du Core i7-7700K lui permettent d’offrir 38 % de performances supplémentaires par rapport au FX-8350, 22 % face au Core i3-6320, 18 % contre le Ryzen 7 1800X et même 9 % par rapport au Core i9.

Image 3 : Réalité virtuelle : test de 5 CPU sur 11 jeux en VR

Le temps d’affichage des Core i7, Core i9, Ryzen 7 et  Core i3 est très bonne. Le FX-8350 affiche systématiquement un retard de 2ms ou plus par rapport au Core i3. Les deux pics de latence aperçus dans le premier graphique se retrouvent dans la dernière colonne, laquelle représente pour mémoire le pire des cas de figure pour chacun des processeurs.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Arizona Sunshine
  3. Chronos
  4. Damaged Core
  5. EVE: Valkyrie
  6. Gunjack
  7. The Mage’s Tale
  8. Project CARS
  9. Robinson: The Journey
  10. Robo Recall
  11. Serious Sam VR: The Last Hope
  12. The Climb
  13. Conclusion