Accueil » Test » Réalité virtuelle : test de 5 CPU sur 11 jeux en VR » Page 9

Réalité virtuelle : test de 5 CPU sur 11 jeux en VR

1 : Introduction 2 : Arizona Sunshine 3 : Chronos 4 : Damaged Core 5 : EVE: Valkyrie 6 : Gunjack 7 : The Mage’s Tale 8 : Project CARS 10 : Robo Recall 11 : Serious Sam VR: The Last Hope 12 : The Climb 13 : Conclusion

Robinson: The Journey

Basé sur le CryEngine V, Robinson : The Journey propose plusieurs réglages graphiques que nous poussons au maximum afin de solliciter notre GTX 1080 Ti. La boucle de test consiste à courir en cercle dans la zone où le vaisseau de Robin est posé, en passant par le ruisseau servant de source d’alimentation ainsi qu’une végétation dense.

Image 1 : Réalité virtuelle : test de 5 CPU sur 11 jeux en VR

L’observation des ressources CPU utilisées lors de notre boucle de test montre que Robinson est plus gourmand que tous les titres utilisés jusqu’ici. Ceci explique peut-être pourquoi Crytek recommande un Core i5-4590 au minimum.

Image 2 : Réalité virtuelle : test de 5 CPU sur 11 jeux en VR

En prenant chaque plateforme individuellement pour étudier la latence inter-images, on peut voir que l’AMD FX-8350 s’appuie brièvement sur l’ASW à une occasion. Les autres configurations parviennent toutes à 90 vraies images par seconde.

Le plus intéressant est probablement le cas de l’Intel Core i3-6320 : le premier graphique permet de constater qu’il se livre un duel avec le Ryzen 7 1800X (autrement dit, il atteint des performances exceptionnelles pour un CPU dual core). Toutefois, on remarque également sur son graphique qu’il perd régulièrement des images. On en déduit que par moments, deux cores ne sont pas suffisants pour alimenter la GeForce à temps, mais ces quelques faiblesses sont suffisamment courtes pour que l’ASW ne s’active pas. Le fait est que les performances du Core i3-6320 se situent sous les 11 ms sur 90 % des images.

Cette observation en détail des performances est suffisamment claire pour que l’on déconseille les processeurs dual core – y compris avec Hyperthreading- si le but est de jouer en réalité virtuelle.

Image 3 : Réalité virtuelle : test de 5 CPU sur 11 jeux en VR

Les IPS en moyenne (dans ce cas, il s’agit d’IPS sans contrainte) sont souvent incapables de rapporter quelques subtilités importantes. Au premier regard, les Core iè et Core i9 se comportent de manière quasi identique, suivis par le Core i3 et le Ryzen 7, alors que nous venons de montrer que le Core i3 avait du mal à suivre la cadence.

Image 4 : Réalité virtuelle : test de 5 CPU sur 11 jeux en VR

Même l’observation des temps d’affichage ne permet pas de mettre en avant les ratés du Core i3 : on a toujours l’impression qu’il fait aussi bien sinon mieux que le Ryzen 7.

Image 5 : Réalité virtuelle : test de 5 CPU sur 11 jeux en VR

Le nombre d’images perdues permet enfin de mettre le doigt sur le problème : le Core i3 évolue ici dans sa propre catégorie, c’est-à-dire tout en bas de la hiérarchie.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Arizona Sunshine
  3. Chronos
  4. Damaged Core
  5. EVE: Valkyrie
  6. Gunjack
  7. The Mage’s Tale
  8. Project CARS
  9. Robinson: The Journey
  10. Robo Recall
  11. Serious Sam VR: The Last Hope
  12. The Climb
  13. Conclusion